Tous les articles sur le mot clé : animation

Lovatory - Lovestory

Par Aurialie le 18.11.2010 à 23h36

Cette animation de Konstantin Bronzit a été sélectionnée aux Oscars dans la catégorie "Meilleur film d’animation court" en 2009, mais ne l’a pas remporté. Dans les commentaires, on peut lire qu’il est "trop russe pour l’Oscar" ou "difficile à comprendre pour des étrangers". A vous de juger.

Moscow - city for animation

Par Aurialie le 10.08.2010 à 00h28

Cette animation image par image (ou stop motion) de Constantine Konovalov, Irina Neustroeva et Igor Marushin raconte l’histoire d’une jeune fille et d’un trépied, au coeur de Moscou (... avant que celle-ci ne soit envahie par un épais brouillard de fumée). Un peu de folie, un peu d’humour, un peu de magie et certainement beaucoup de travail, voilà de quoi est faite cette charmante histoire.

D’autres créations sont visibles ici.

Comme chaque année, c'est le 23 février

Par Aurialie le 23.02.2010 à 23h08

Je ne voulais pas forcément en parler (car je l’ai déjà fait en 2007 et en 2009), mais cette animation originale de Zeban m’a fait changer d’avis, je parle de la journée des défenseurs de la patrie. Célébrée tous les 23 février en Russie, elle est à la fois considérée comme la fête de l’armée, mais aussi la fête des hommes.

L’intérêt de la création de Zeban n’est pas tant dans l’image que dans les animations qui la composent, je vous invite donc à cliquer ici (ou sur l’image) et à promener votre souris sur l’image.

Bonne fête messieurs !

Allez une petite partie de Tetris !

Par Aurialie le 17.07.2007 à 23h44

Rares sont les personnes qui ne connaissent pas ce jeu où il faut emboîter des pièces de différentes formes (sept, comme le nombre d’"unités" que la mémoire immédiate peut retenir dans un laps de temps réduit) pour constituer des lignes qui disparaissent alors, la vitesse (et le stress) augmentant au fur et à mesure. Tetris, ce formidable jeu de réflexion (l’assemblage des pièces ne doit rien au hasard), a été inventé par un ingénieur russe en 1985. Alexei Pajitnov, six ans après l’obtention de son diplôme, souhaite reproduire l’un de ses jeux préférés Pentomino. Le programme est tellement bien fait que ses collèges ne peuvent s’empêcher d’y jouer compulsivement. Un jeune hacker de 16 ans, Vadim Gerasimov, va alors porter le jeu sur la plate-forme IBM PC, accélérant sa diffusion à Moscou mais aussi à Budapest. Il tombe alors sous les yeux de Robert Stein, un Anglais né en Hongrie, agent international de vente de logiciel, qui sent tout de suite le potentiel de cette invention.

Le succès du jeu a été immédiat et adapté à tous les types de supports (consoles, PC, téléphone portable, …). Par contre, comme souvent avec les bonnes inventions et idées nées à une époque où la législation des droits d’auteur n’étaient pas tant développée qu’à notre époque, son créateur n’a pas vu son compte en banque explosé sous les royalties. A ce sujet, il aurait déclaré "Le fait que tant de gens apprécient mon jeu me suffit amplement." Toutefois après avoir émigré en 1991 aux Etats-Unis, il réussit à récupérer une partie des droits d’auteur en 1996 et fonde la Tetris Company. Et pour jouer, c’est ici !

Première action des animaux au pouvoir ?

Par Aurialie le 25.02.2007 à 04h10

Antimult, agence connue pour une animation ayant pour titre Smoke Kills, a imaginé une réunion du G8 des animaux sur les changements climatiques mondiaux.

Le coq français, l’aigle allemand, le lion anglais, l’ours russe, la castor canadien, le taureau italien, la cigogne japonaise (?) et le buffle états-unien sont donc réunis autour d’une table et regardent un film sur les catastrophes écologiques constatées dans le monde entier. Ils finissent par signer un protocole (l’Américain ne le fait pas de son plein gré) sur la suppression de l’homme.

Un plaidoyer écologique qui se finit par le slogan : occupe-toi de la nature avant que la nature ne s’occupe de toi.

Satim, profession : flash designer

Par Aurialie le 02.12.2006 à 20h03

Portugal, République tchèque, Allemagne, Autriche, France,… la liste des pays ayant sélectionné, et même parfois récompensé, une animation d’Alexander "Satim" Timofeev s’allonge progressivement. Dernièrement, il a reçu à Moscou le prix du meilleur clip de l’année en musique alternative pour une chanson du groupe metal-dub russe Skafandr. Le créateur a utilisé des animations 2D minimalistes du type logotypes et signalisations routières pour obtenir un effet simple et léger.

Satim a également occupé la première place de la catégorie multimédia du festival international télévision/vidéo/multimédia de Avanca au Portugal en 2005 pour le clip du légendaire groupe de rock-ska russe Leningrad, «  ???? ????? ???? » (« je m’appelle Chnour », en français).

Censuré sur MTV et ?????, le clip montre des manifestants remis dans le droit chemin par un dictateur pour devenir de bons petits soldats obéissants. Pour ceux qui ne connaissent pas la chanson, les paroles ne parlent pas du tout de l’autoritarisme d’un Big Brother contrôlant les esprits de son peuple. Le chanteur ne fait que se moquer des autres groupes russes DDT, ????, ????????, … Et d’ailleurs, Alexander et Albert Galimov, qui a participé à la conception du clip, ne voulaient donner aucune considération politique à l’animation. Cependant, comme vous pourrez l’entendre, la voix expressive du chanteur va parfaitement avec l’image d’un dictateur haranguant la foule.

Russie09
Russie01
Russie11
Russie23
Russie25
Russie15
Russie43
Russie44
Russie31
Russie18
Russie41
Russie05