Tous les articles sur le mot clé : armée

Armée folle : le chiffre du jour

Par Aurialie le 25.09.2007 à 00h20

En 2006, 8.200 appelés de l’Armée russe ont été renvoyés pour cause de maladie mentale, notamment pour des troubles névrotiques (2.700 cas) et des troubles de la personnalité (4.500 cas). Ces données, qui ont été annoncées hier à la Douma par le Direction générale militaro-médicale, pourraient expliquer, en partie seulement, les très nombreux faits de violence rapportés par le Mouvement des mères de soldats.

Source : Newsru.com

L'Ingouchie, nouvelle Tchétchénie ?

Par Aurialie le 12.09.2007 à 00h26

La République russe d’Ingouchie va mal : bombardement du bâtiment du FSB, assassinat du conseiller privé de Murat Ziazikov (président de cette république), d’instituteurs et médecins, instabilité due à des relations compliquées entre différents clans à l’intérieur de la société ingouche et à la présence de nombreux extrémistes, ... Des mesures ont donc été prises pour rétablir l’ordre dans la petite république du Caucase du Nord. Plus de deux mille militaires appartenant aux troupes russes du Ministère de l’Intérieur ont pris place en Ingouchie et Ramzan Kadyrov, président de la Tchétchénie, est également prêt à intervenir. Selon lui, les organes de défense de l’ordre ne doivent accepter aucun compromis avec les meurtriers et "se battre avec eux sans masque". "Nous n’avons pas peur d’eux, mais ils ont peur de nous", a-t-il déclaré. Si Kadyrov prend les commandes des bataillons de militaires lâchés en Ingouchie, on peut craindre le pire pour la suite...

Source : Ria Novosti et Grani.ru

Mort mystérieuse d'un journaliste

Par Aurialie le 05.03.2007 à 23h13

Les journalistes russes couvrant les affaires militaires connaissent des destins souvent tragiques.

En 1993, Grigori Pasko avait filmé un tanker de la marine russe en train de déverser des munitions et des déchets radioactifs en mer du Japon. S’en étaient suivies des poursuites judiciaires - pour communication d’informations présumées sensibles aux médias japonais - qui s’étaient soldées par une condamnation à 4 ans d’emprisonnement.

Nouvelle affaire ce week-end avec le décès de Ivan Safronov, général à la retraite, journaliste à Kommersant couvrant les affaires militaires : satellite espion, missile atomique, espionnage informatique, etc. Safronov se serait suicidé en se jetant du 5e étage de son immeuble. Ses proches et ses collègues réfutent cette hypothèse, une enquête pour "incitation au suicide" a d’ailleurs été ouverte.

Difficile réforme de l'armée

Par Aurialie le 08.12.2006 à 20h03

Ne donne pas ton fils au Ministère

Tout le monde connaît l’état déplorable de l’armée en Russie. Le cas médiatique du soldat Andreï Sytchev, amputé des deux jambes et des organes génitaux en début d’année, a rappelé la violence de certains conscrits.

Le ministre de la Défense a récemment donné quelques chiffres sur les décès dans l’armée au cours des dix premiers mois de l’année 2006 : baisse de décès de 46% (passant de 876 à 473), baisse des suicides (167 contre 2006) mais hausse des crimes de 8,5% (expliqué par l’ordre de dénoncer de tels actes par les chefs militaires.)

Des réformes de l’armée sont envisagées : certaines bonnes, comme la diminution du temps de conscription (passant de deux à une année à partir de 2008), d’autres mauvaises, comme cet amendement, qui engage les jeunes en âge de faire leur service militaire à se présenter directement au bureau de recrutement, avant même la réception de la convocation, devenant à priori hors la loi dès le premier jour de leur majorité. Cet amendement doit être discuté aujourd’hui à la Douma. Mais depuis le 17 novembre 2006, date à laquelle il devait être examiné, une pétition circule sur Internet pour que les députés s’abstiennent de l’adopter. Plus de 4000 signatures ont déjà été récoltées.

Autre mauvaise nouvelle apprise le 27 novembre. Le Premier ministre Mikhaïl Fradkov veut renforcer le contrôle des futurs appelés en demandant aux employeurs de dénoncer les salariés qui ont réussi à passer entre les mailles du service obligatoire. Toutefois, l’amende en cas de non transmission de cette information est pour le moment faible, entre 300 et 1000 roubles (10 à 33€ environ).

Russie42
Russie17
Russie02
Russie07
Russie13
Russie41
Russie11
Russie04
Russie40
Russie34
Russie03
Russie38