Tous les articles sur le mot clé : blog

Le quart d'heure de célébrité de Navalny ?

Par Aurialie le 19.04.2012 à 18h47

Le Time a dévoilé aujourd’hui sa liste des 100 personnes les plus influentes dans le monde, celles "qui nous inspirent, nous amusent, nous lancent des défis et changent notre monde". La liste est vraiment éclectique, on y trouve, par exemple, le président Obama, les Anonymous, la chanteuse Rihanna, le joueur de basket Jeremy Lin, la (seule) Française Christine Lagarde, actuelle présidente du FMI, et un Russe, le blogueur et opposant Alexeï Navalny, connu notamment pour le site RosPil.

Sergueï Elkine a choisi ce thème pour son dessin du jour, en écrivant sous le portrait de Navalny "un héros pas de notre Time", parodiant le titre du roman de Lermontov "Un héros de notre temps".

Une journaliste de Ria Novosti, Larisa Saenko, rappelle dans un article que les "icônes" d’un jour ne sont parfois que des étoiles filantes, elle prend l’exemple du président ukrainien Viktor Iouchtchenko, qui n’a reçu que 5,45% des voix lors de l’élection présidentielle suivant son 1e mandat.

Quant à Navalny, il prend cela avec humour, créant lui-même des parodies de la photo illustrant son portrait dans le Time.

Alors, se rappellera-t-on qui était Navalny dans 5 ans ? Peut être ou pas, en tout cas, ça ne sera certainement pas sur ce blog qu’on le saura, car encore 5 ans de "blogging", ça me semble beaucoup ;-)

Source image : Sergueï Elkine

A mes chers détracteurs

Par Aurialie le 20.03.2012 à 20h42

Depuis quelques semaines, j’ai la chance d’avoir des commentaires sur mes articles, mais ce n’est certainement pas une preuve de la qualité de mon blog, puisque ces commentaires vont toujours à l’encontre de ce que je dis. C’est ce que l’on appelle un échange de points de vue. Et contrairement à ce que pensent ces commentateurs, ces échanges, on pourrait dire cette opposition, sont quelque chose de toute à fait normale. Il n’y a rien de mal à ce que des personnes ne soient pas d’accord avec d’autres, chacun est libre de penser ce qu’il veut (tant que ça ne tue personne ou ne va à l’encontre de la liberté des autres).

Alors pourquoi ce qui serait vrai sur un blog (à moins que vous ne soyez pas d’accord avec ce qui est dit plus haut), ne le serait pas dans la vraie vie et/ou à l’échelle d’un pays ? Pourquoi ne pourrait-on pas désapprouver certain acte de nos hommes politiques ? Pourquoi ne pourrait-on relayer les contestations à l’encontre de certaines décisions ? L’opposition n’est pas mauvaise. Le débat démocratique est utile. On peut être pour des mesures politiques libérales ou bien plus sociales, on doit en discuter. En France, beaucoup n’aiment pas ce que fait Nicolas Sarkozy et heureusement, nous avons le droit de manifester notre désaccord. Et pour autant, les manifestants ne sont pas à la solde d’une secte crypto-je-ne-sais-quoi qui veut détruire la France.

J’aime la Russie, j’aime le peuple russe, mais je n’aime pas son premier ministre, qui est redevenu président (je préférais le Président, qui va devenir premier ministre). Pour autant, je ne souhaite pas l’anéantissement de la Russie, je souhaite même à son nouveau Président tout le succès possible pour poursuivre le développement de la Russie dans tous les domaines (social, économique, écologique, culturel, …). Ceci dit, la lutte contre la corruption, contre le respect des droits de l’homme, contre la liberté d’expression, … en Russie, comme en France ou aux Etats-Unis et dans les 194 états qui composent notre monde vaut d’être relayer. C’est, entre autres, ce que je fais depuis plus de 5 ans sur ce blog et c’est ce que je vais continuer de faire, tant que l’envie sera là.

Photo : Premier vice-président de la Douma d’Etat chargé des nationalités Michael Starchinov pendant la session plénière de la Douma d’Etat, source Drugoï, via BestToday

I.Varlamov, victime collatérale d'Anonymous ?

Par Aurialie le 06.02.2012 à 23h44

J’ai souvent montré les photos d’Ilya -Zyalt- Varlamov sur ce blog, pour illustrer un article ou parler d’une de ses initiatives (le permis de photographier, concours du "boulon de verre"). Il est pourtant aujourd’hui dans la tourmente : les Anonymous russes ont hacké la boite mail de Vassili Iakemenko, responsable de Rosmolodioj (agence fédérale des affaires de la jeunesse), Kristina Potouptchik, responsable presse des Nachis et de Oleg Khorokhordine, membre de l’administration présidentielle. Selon le propriétaire du compte Twitter OP_Russia, cette action a été menée "en signe de protestation contre les actions du gouvernement dans la sphère de l’Internet publique, contre les réseaux des botnets et des commentaires payants qui se renforcent, contre la vénalité et le mensonge dans un endroit, où chacun peut librement communiquer et occuper n’importe quelle position civile et politique" (son interview est à lire en entier sur Gazeta.ru).

Et parmi la correspondance de Iakemenko et Potouptchik, les hackers ont révélé des échanges entre des bloggeurs populaires, au sujet de commandes de posts, et bien sûr, Ilya Varlamov en faisait partie. Il aurait reçu 400.000 roubles pour avoir publié deux articles sur Vladimir Poutine, ce qu’il a nié aujourd’hui sur BBC et sur son blog.
"Sur mon blog, personne ne trouvera aucun post commandé, surtout pro-Kremlin ou élogieux. J’ai toujours écrit de façon objective. Lorsque je prends de l’argent, les articles sont taggés "publicité". " "Je n’ai jamais publié et je ne publierai pas dans ce blog des commandes, surtout politiques. Jamais le mouvement "Nachi" n’a commandé et payé un de mes posts. (…) Mon dernier article sur Poutine est daté du 24 septembre. C’était le reportage sur le congrès de Russie Unie."

Alors qui dit vrai ? Qui ment ? Qui manipule qui ? Zyalt est, pour moi, un photographe plutôt marqué "opposition", les Anonymous également. Le responsable du compte OP_Russia explique qu’il a notamment participé aux actions contre les régimes tunisiens et égyptiens. Mais chez Anonymous, il n’y a ni leader, ni ligne directrice, les cibles changent selon les personnes. De faux mails peuvent être rajoutés. Personnellement, vous l’avez compris, je ne crois pas qu’Ilya Varlamov ait pu être acheté par les Nachis.

Une copie d’écran, reçue via twitter, montre un échange entre Alexeï Navalny et Vassili Iakemenko, qui pourrait typiquement être une manipulation. Il y est écrit : "Vassili il faut qu’on se voit. Il y a un problème dans le projet. Rappelle-moi." Il y a quelques semaines, c’est Navalny qui se faisait pirater sa boite mail, l’homme agace de tous les côtés.

Sources article : Grani.ru et Zyalt

MAJ le 10/02/12 : modification faite suite au commentaire

Des Français en Russie

Par Aurialie le 23.01.2012 à 22h58

Cette année, j’ai adoré mes cadeaux de Noël : outre la bio de Limonov par Emmanuel Carrère et le Journal d’un raté de ce même Limonov, déjà brièvement évoqués ici, j’ai reçu le dernier livre de Sylvain Tesson Dans les forêts de Sibérie, journal de bord absolument formidable de ses 6 mois en ermite dans une cabane au bord du Baïkal, et un de ses précédents essais, L’Axe du loup, de la Sibérie à l’Inde, sur les pas des évadés du Goulag, que je n’ai pas encore lu.

Et pour vivre par procuration l’exil sibérien de Sylvain Tesson en images (et non plus par imagination via le livre), l’auteur a également produit un reportage d’une cinquantaine de minutes. Les images sont magnifiques, les citations aussi : "Le silence, c’est le bruit que fait le temps en passant" ou encore "Le nihilisme ne résiste pas à l’énergie d’un printemps au Baïkal".

Autre Français, autre profil : Thomas Béguin est le fondateur de Russie.fr. Le site est resté inactif pendant 2 ans, mais est de nouveau actif maintenant, notamment avec la publication d’une série d’interviews des membres de la blogosphère franco-russe. Le premier a être interrogé a été Laurent Fontaine, volontaire international à Moscou, le 2e - Alexandre Kateb, spécialiste de la Russie et des pays émergents et la 3e - moi-même. Merci à Thomas de s’être intéressé à mon blog !

La blogosphère russe passée au crible

Par Aurialie le 22.11.2010 à 23h15

Le Centre Berkman pour l’Internet et la Société de l’Université d’Harvard a mené un grand projet de recherches de 2 ans sur le rôle d’Internet dans la société russe et notamment en matière de politique. Il a passé en revue près de 5 millions de blogs russes, identifié les 11.000 plus actifs et ainsi analysé les réseaux de discussions autour de la politique et des affaires publiques. Le rapport final fait 46 pages, je me contenterais donc d’en traduire ici le résumé et les principales conclusions.

Ce rapport nous apprend donc que contrairement à leurs homologues aux États-Unis et ailleurs, les blogueurs russes préfèrent utiliser des plateformes qui combinent les caractéristiques typiques des blogs avec des fonctions de réseautage social (de type Facebook). Et la plateforme la plus utilisée, notamment pour les sujets politiques et sociaux, est, sans surprise, LiveJournal.

Les principales discussions se divisent, sans surprise également, en quatre grands groupes :
- Politique et affaires publiques (y compris les affaires, la finance, les activistes sociaux et les mouvements politiques)
- Culturel (y compris la littérature, le cinéma, la "grande" culture et la culture populaire)
- Régional (blogueurs en Biélorussie, Ukraine, Arménie, Israël, etc.)
- "Instrumental" (blogs payés et blogs pour des incitations externes).

Les blogueurs politiques couvrent un large spectre de comportements, qui vont de ceux qui ont un point de vue indépendant à ceux affiliés à des mouvements politiques qui ne sont pas en ligne, notamment ceux de l’opposition démocratique mais aussi des nationalistes. Les blogueurs pro-gouvernementaux ne sont pas particulièrement nombreux et ne constituent pas un groupe propre, mais participent aux discussions générales sur les affaires publiques en Russie. Cependant, il y a une concentration de blogueurs affiliés à des groupes de jeunes pro-gouvernementaux parmi les blogueurs "instrumentaux".

L’actualité en ligne suivi par les blogueurs russes est plus indépendante, internationale et tournée vers l’opposition que celle des utilisateurs d’Internet en général, et encore plus que celle des non-utilisateurs d’Internet, qui regardent davantage les chaînes de télévision contrôlées par l’Etat fédéral.

Enfin, les vidéos politiques populaires de YouTube se concentrent sur la corruption et les abus de pouvoir par les élites, le gouvernement et la police.

Personnellement, il ne me semble pas avoir appris grand chose sur la blogosphère politique russe, peut être parce que j’ai l’habitude d’en "fréquenter" une partie. Le rapport de 46 pages est certainement plus instructif, je l’ai donc mis en téléchargement.

Source image : Berkman center for Internet and Society

PDF - 7.1 Mo
Public Discourse in the Russian Blogosphere

Dangereux pour la santé

Par Aurialie le 04.02.2010 à 00h21

M444, dont j’ai déjà montré une création ici, adore "s’attaquer" à Edinaïa Rossia et à sa représentation graphique, l’ours (à voir sur son blog). Avec cette nouvelle image, c’est à tous les symboles du parti au pouvoir en Russie qu’il s’en prend.

Sur la ligne du haut, au-dessus de symboles que l’on peut trouver sur les bouteilles de produits toxiques ou dans endroits dangereux, il est écrit "ce qui détruit votre corps". Et sur la ligne suivante, au-dessus d’un portrait de Poutine, de l’ours d’Edinaïa Rossia, du symbole Nachi, du Ia du groupe Molodoïa Gvardia, de la croix stylisée du mouvement eurasien international, ...il est écrit "ce qui détruit votre cerveau et votre âme". L’idée est assez bonne et l’analogie déclinable à toutes les sauces. Je trouverais assez facilement 7 symboles de la politique française ou 7 produits de la sous-culture (inter)nationale à mettre sur la ligne du bas...

Les bonshommes de neige paradent

Par Aurialie le 29.01.2010 à 00h06

Après le blog musique, voilà un très bon blog de photos. celui d’Alekseï Sazonov, alias Mnalex2002. Il présente habituellement des photos plus politiques ou des images d’archives, mais aujourd’hui il a publié un cliché de bataillon de bonshommes de neige à Moscou.

En regardant la page Wikipedia sur le bonhomme de neige, j’ai lu cette anecdote marrante : en hiver 2005, pour protester contre leur gouvernement, des Lituaniens ont construit 141 bonshommes de neige devant leur Parlement pour chacun de leurs députés, car en Lituanie, bonhomme de neige se dit "homme sans cervelle".

Alors ces bonshommes de Moscou sont-ils là pour se promener, pour manifester ou pour aller à l’assaut d’un magasin d’écharpes et de moufles pour bien résister au froid ?

Source : Mnalex2002

Yota, le net russe avec ou sans filtre ?

Par Aurialie le 07.12.2009 à 01h14

Y a-t-il une affaire de censure chez Yota, opérateur mobile russe ayant déployé un réseau WiMAX à Moscou, St Petersbourg et Ufa ? C’est ce que certains bloggueurs russes insinuent depuis quelques jours (ici, ici, ou encore ), depuis qu’ils n’arrivent plus à aller sur les sites de l’opposition, tels que solidarnost.ru, kasparov.ru, newtimes.ru, nazbol.ru, namarsh.ru... Mais d’autres y ont toutefois accès. Là, où l’affaire se complique, c’est que l’accès au site kremlin.ru est également impossible pour certains utilisateurs. Étrange...

Afin d’avoir des explications, les bloggueurs mécontents ont appelé le service technique de l’opérateur, qui a confirmé qu’il avait bien une liste de 29 sites extrémistes, fournie par le ministère de la justice, pour lesquels l’accès était impossible. Mais les sites de l’opposition n’en font pas partie. Le mystère restait donc entier...

Finalement, le directeur général de Yota, Denis Sverdlov, s’est fendu d’un article sur le blog de la communauté de la compagnie pour expliquer le blocage de ces sites. Il a tenu à préciser tout d’abord qu’il n’y avait aucun dessein scélérat, aucune manœuvre intentionnelle, aucun filtrage du réseau. Le blocage vient d’un problème technique lors de l’exploitation de certaines adresses IP, à cause du nombre important de nouveaux clients chaque mois. Le succès de Yota a en effet été éclair : en 5 mois, la société est devenue rentable, avec plus de 200.000 clients inscrits sur son réseau.

Cette histoire de blocage devrait donc être maintenant résolue rapidement. Un problème soulevé le 3 décembre, une solution trouvée le 7, est-ce cela la force du réseau ?

Bonnes vacances !

Par Aurialie le 03.08.2009 à 22h23

Le manque de productivité du mois de juillet m’incite à faire une petite pause de 4 semaines. Donc, bonnes vacances, bon vent et à bientôt !

Le Jour de la Victoire dans les blogs

Par Aurialie le 11.05.2009 à 03h31

Les commémorations de la fin de la 2e guerre mondiale se sont déroulées ce samedi en Russie (vendredi en France et dans d’autres pays), défilés et parade militaire étaient au programme des festivités. Svobodanews a fait une revue de blogs sur cette journée de la Victoire. Le thème le plus populaire a été celui de la version colorisée de la série Les 17 moments du printemps et de son personnage principal Stirlitz. Et en effet, on trouve des dizaines d’articles (ici et par exemple) sur les raisons de cette nouvelle version, son (in)utilité, les nécessités, ... de cette série racontant les aventures d’un espion soviétique, travaillant pour les intérêts de l’URSS alors qu’il sert dans l’armée nazie.

Autre thème : le ruban de Saint-Georges qui reprend les couleurs de l’ordre militaire russe de Saint-Georges, l’orange rayé de trois bandes noires. Ce ruban, distribué en Russie et ailleurs dans le monde (même en France), symbolise "la mémoire de la Victoire dans la Grande guerre patriotique et la reconnaissance éternelle aux vétérans et anciens combattants russes qui ont délivré le monde du fascisme". Mais selon de nombreux bloggeurs russes, dans les rues de Moscou, peu de personnes portaient ce ruban ce 9 mai, car il était aussi moins distribué que les années précédentes. Le jeu était plutôt de prendre des photos de gens portant ce ruban de façon insolite.

Enfin le dernier thème abordé est plus historique : il s’agit des énormes pertes de l’Union soviétique pendant la 2e guerre mondiale. Certains pensent qu’il faut enlever tout le pathos et se rappeler que la guerre est une grande tragédie. D’autres rajoutent que la guerre a permis de survivre au régime stalinien et que jusqu’à présent, la guerre a été le moyen d’étouffer la conscience du peuple.

De mon côté, plusieurs choses m’étonnent dans les commémorations de la fin de la 2e guerre mondiale :

  • l’intérêt que ces commémorations suscitent en Russie (je n’ai pas fait le tour des blogs français, mais les médias français alternatifs ne se font pas tellement l’écho des commémorations en France)
  • la glorification de Staline dans les défilés, principalement du Parti communiste de la Fédération de Russie (comment oublier les millions de victimes des Grandes purges des années 30...)
  • ces photos de Sergueï Larenkov (illustrant l’article) mélangeant le Saint-Pétersbourg actuel au Leningrad en plein blocus, le rendu est remarquable et saisissant.

Source photos : Sergueï Larenkov

Les bloggeurs russes ont leur parti

Par Aurialie le 05.05.2009 à 00h31

Il y a chaque année en Russie, et dans le monde, de plus en plus d’utilisateurs d’Internet, qui reçoivent une information différente de celle distillée par le pouvoir. Pour les 8,5 millions d’internautes russes, Internet est encore un territoire de liberté, qu’il est nécessaire de préserver de la censure. Fort de ce constat, l’internaute Alexandr Alymov a décidé de créer le Parti des Bloggeurs de Russie. Garantir la liberté du Net, faire valoir les droits des bloggeurs, influencer la situation politique du pays, la blogosphère doit essayer d’atteindre ces objectifs.

L’idée a été lancée le 2 mai, 2 jours après que des députés aient annoncé leur intention d’introduire des mesures pour contrôler le niveau de langue des internautes et pour lutter contre l’envahissement de l’argot d’Internet dans la vie quotidienne. Selon le ministère de l’Education, le nombre de fautes dans les dissertations d’écoliers ont beaucoup augmenté ces derniers années, notamment à cause d’Internet.

Le Parti des Bloggeurs de Russie est encore en formation, Alexandr Alymov demande aux internautes intéressés d’envoyer leur CV pour faire partie du comité d’organisation. Son idée semble plaire, puisque il y a 30 places disponibles et il a déjà reçu 100 candidatures. Ce nouveau parti arrivera-t-il à se faire entendre et à influencer la politique de la vie réelle ? C’est loin d’être gagné, mais il y a de l’idée.

Source photo : Ninjapoodles via Ecrans

Comme à la maison

Par Aurialie le 25.04.2009 à 00h53

Medvedev semble être en terrain conquis sur Live journal et, une fois encore, Sergueï Elkin a merveilleusement croqué ce fait.

La force du web ou d'une communication bien maîtrisée ?

Par Aurialie le 24.04.2009 à 00h53

Afin d’améliorer sa communication avec les internautes, Dmitri Medvedev a ouvert un blog sur la plateforme Live journal il y a 2 jours, non sans inquiéter certains bloggeurs qui se demandaient "si l’intérêt du président pour l’Internet" ne signifiait pas "que l’Internet cessera[it] d’être une zone de communication libre."

Mais aujourd’hui, c’est sa réactivité à un problème soulevé dans un commentaire qui fait le tour du web russe et des médias (Vesti, Kommersant, Rosbalt, mmu2.ru, Newsru.com). Zubarev-a s’est plaint de l’état déplorable d’un des hôpitaux de la région de Riazan (photos), où sa petite nièce est soignée pour une pneumonie. Or c’est justement où devait se rendre Medvedev cette semaine. Ni une, ni deux, il a demandé au gouverneur de la région, Oleg Kovalev, de trouver une solution à cette situation. Zubarev-a a eu du mal à croire qu’il avait été entendu par le Président. Les réparations vont-elles être aussi rapides que la réaction de Medvedev ?

Preved Medved *

Par Aurialie le 22.04.2009 à 00h53

Le président russe Dmitri Medvedev se trouve face à un important dilemme : quel pseudo choisir pour l’ouverture prochaine de son blog sur Live journal. Car Medvedev, certainement un des chefs d’Etat les plus connectés (il a déjà un vidéoblog), a décidé d’établir un lien plus étroit avec les internautes. L’ouverture est prévue aujourd’hui, mais hier il n’avait toujours pas trouvé de nom pour sa communauté, d’où ce dessin de Elkin paru dans Ria novosti. Il reste quelques heures au staff technique du président pour trouver le bon.

* Pour plus d’explication sur le titre, je vous renvoie à cette page wikipedia.
Sur le dessin, " ??????" veut dire "occupé"

Auto-promo "nouveauté" (2)

Par Aurialie le 26.03.2009 à 00h29

Ce soir, l’émission de France 3 "Ce soir ou jamais" proposait un débat sur la Russie : Poutine/Staline, les liaisons dangeureuses. Afin de live-bloguer le débat, un Twitter Spoutnisti a été mis en place. Vous pouvez donc lire ce qui s’est dit au début de l’émission directement sur la page Twitter et les derniers "gazouillis" dans la colonne de droite après les derniers commentaires.

Russie23
Russie21
Russie08
Russie39
Russie15
Russie06
Russie35
Russie11
Russie14
Russie26
Russie31
Russie07