Tous les articles sur le mot clé : Europe

Des bateaux pour contourner les opposants

Par Aurialie le 06.05.2007 à 22h59

Le comité d’organisation des Marches du désaccord ont choisi la date du futur sommet Russie/Union européenne à Samara pour préparer leur prochaine action. Le rendez-vous est donc donné le 18 mai 2007 avec toutes les organisations de l’Autre Russie sous les slogans : "Rendez aux gens des élections [libres] !", "Rendez aux gens l’argent !", "Rendez aux gens leur ville !", "Non à l’enrichissement des corporations étatiques et du gouvernement sur le dos du peuple !"

Les agents de la direction de la lutte contre le crime organisé sont déjà sur le pied de guerre. Dès l’annonce de l’événement lors d’une conférence de presse le 3 mai, ils ont noté les noms de tous les participants, même des journalistes, et pris des photos.

Au delà de ces mesures préventives, les participants du somment Russie/UE, chefs d’États et de gouvernements, commissaires européens ont peu de chance d’apercevoir ne serait-ce qu’un opposant au régime. Ils seront conduits dans la ville non pas en voiture mais en super bateau météor-VIP, les mêmes qui avaient servi lors du sommet des G8 à Saint-Pétersbourg. Sécurité et contrôle absolus !

Source image : Fontaka.ru

Les hommes d'affaires occidentaux aiment Poutine.

Par Aurialie le 10.04.2007 à 23h18

Italiens, Anglais, Américains, … selon cet article de Nezavissimaïa Gazeta, repris en français par Ria novosti, nombreux sont les hommes d’affaires occidentaux qui souhaiteraient que Poutine effectuât un troisième mandat. Car Poutine est bon pour les affaires, notamment dans le secteur énergétique mais aussi dans la téléphonie et les nouvelles technologies.

Par exemple, les derniers actifs de l’entreprise Youkos, mis aux enchères depuis plusieurs mois, ont été notamment rachetés par le groupe pétrolier italien Eni et le groupe russe-britannique TNK-BP.
Selon un haut-fonctionnaire de la présidence russe, de leaders européens "prient [Poutine] de rester", tandis qu’un parlementaire américain a déclaré : "Nous devrions éviter de nous soucier de la démocratie russe plus que le font les Russes eux-mêmes." Car la question pour tous est de savoir si le successeur de Poutine respectera les ententes conclues. Une nouvelle fois, l’économie est plus important que la démocratie ou les droits de l’homme, mais cela n’a rien de nouveau.

Source : Nezavissimaïa Gazeta, Ria novosti et Libres.org (image)

De la difficulté de trouver un accord

Par Aurialie le 24.11.2006 à 23h11

Aujourd’hui à Helsinki s’est ouvert un nouveau sommet UE/Russie. La question est de savoir si les différentes parties vont trouver un terrain d’entente.

Première acte : alors que les nouveaux membres européens veulent durcir le ton à l’égard de la Russie, pays dont ils se méfient, la Pologne a opposé son veto aux renégociations de l’accord de coopération UE-Russie, qui expire le 1er décembre 2007.

Deuxième acte : Moscou, qui souhaite conserver son avantage énergétique, envisage également d’étendre l’embargo actuel sur les produits polonais d’origine animale à l’ensemble des exportations européennes.

Conclusion : les pays participants à ce sommet vont avoir le temps de discuter des problèmes internationaux (Iran, Proche-Orient, Corée), oubliant ainsi leurs intérêts particuliers et l’objet principale de cette rencontre.

Edit (25/11/06) : Les discussions entre l’UE et la Russie ont au moins progressé sur un point : la Russie a accepté de supprimer d’ici 2013 les taxes de survol pour les compagnies aériennes de l’UE utilisant l’espace aérien russe pour les trajets à destination et en provenance de l’Asie. C’est déjà beaucoup !
(Source : Yahoo)

Russie16
Russie42
Russie37
Russie02
Russie07
Russie06
Russie34
Russie05
Russie11
Russie41
Russie13
Russie08