Tous les articles sur le mot clé : photo

Pas de photo, pas de démocratie

C’est par cette action des Femens "Pas de photo, pas de démocratie" (illustrée ci-dessous), que j’ai appris cette histoire de photographes géorgiens arrêtés le 7 juillet à Tbilissi pour espionnage en faveur de la Russie. Ils ont depuis fait des aveux, sous la pression psychologique, selon leur avocat. D’autres actions ont été menées sur ce thème de façon moins voyante, à Moscou notamment.

Cette arrestation et les manifestations qui ont suivi pour la libération des photographes m’ont fait pensé à une autre initiative d’un photographe blogueur, déjà mentionné plusieurs fois sur ce blog, Ilya Varlamov. Lors d’une excursion à Moskva-City, avec le photographe Dmitri Tvernovskyi, des policiers les ont empêché de prendre des photos des gratte-ciel. Même chose à la gare de Leningrad à Moscou. Ilya Varlamov a alors eu l’idée d’imaginer un symbole pour indiquer que la prise de photos est autorisée. C’est le Studio Lebedev qui a élaboré le signe "Permis de Photographier", que vous pouvez télécharger ici. Dans le cadre de son action "Liberté de photographier", Ilya Varlamov est même allé expliquer à des membres des OMON (forces spéciales) de Moscou leurs droits et devoirs sur ce sujet, par exemple, le fait que les gens avaient le droit de les photographier. Maintenant, il cherche des partenaires pour décliner le symbole vert sur des tee-shirts et autres supports.

Source photo : Femen

En Russie, on manifeste, on manifeste et on danse

Par Aurialie le 23.05.2011 à 23h44

Jeunes ou âgées, les femmes russes ont manifesté la semaine dernière, comme le montrent ces reportages-photos d’Ilya Epichkine. Une demi-douzaine de filles se sont réunies devant le monument de Griboedov à Tchistye Proudi contre l’armée obligatoire et pour demander la mise en place de l’armée de métier.

Alors que leurs ainées, au nombre de 3.000, ont envahi le métro moscovite, avec ces ponchos blancs, où il était écrit : "Il y a quelque chose qui ne va pas ? Enfantez !"

Et d’autres ont dansé... Comment peut-on dire qu’il y a un problème de liberté d’expression en Russie alors que les Russes n’arrêtent pas de manifester, tout le temps, pour n’importe quel motif m’a-t-on déjà demandé ? C’est vrai ça, comment ? ...

Source photos : OnLife.me

Je ne suis pas Sakharov

Fin mars sont apparues dans le métro de Moscou les premières affiches " ? ?? ???????" (Je ne suis pas Sakharov), publicité pour le mouvement Sakharov, du nom du physicien nucléaire russe, militant des droits de l’Homme et des libertés civiles, et prix Nobel de la Paix en 1975.

Le mouvement Sakharov, créé à l’initiative du Musée et Centre public Sakharov, de l’agence d’information Mémorial, et des étudiants de l’Université de Moscou, de l’École supérieure d’économie et du MGIMO, souhaite rassembler les personnes intéressées par l’héritage du physicien et l’actualiser dans la conscience publique.

Il y a quelques jours, ils ont demandé à de célèbres activistes et bloggeurs de compléter la phrase "Je ne suis pas Sakharov mais…" pour en faire des affiches. J’ai choisi les versions de l’écrivain Zakhar Prilepine et de l’artiste activiste du groupe Voïna Leonid Nikolaev pour illustrer cet article.


"Je ne suis pas Sakharov, mais je désire être idéaliste à notre époque"

"Je ne suis pas Sakharov, mais j’exige la libération des prisonniers politiques"

Ont également participé à ce projet :
- Evguenia Tchirikova, très active dans la défense de la forêt de Khimki,
- Artiom Louskotov, artiste de Novossibirsk organisateur des Monstratsia (cf article précédent),
- Marat Guelman, directeur du Musée d’art contemporain de Perm,
- Chachi Martynova, directrice de la librairie Magic Bookroom,
- Marina Litvinovitch, rédactrice en chef du site Besttoday.ru,
- Oleg Kozyrev, bloggeur et scénariste à l’origine des Roulitiki,
- Ekaterina Tchistiakova, vice-directrice du fonds  ?????? ?????,
- ou encore, le photographe Ilia Varlamov.

Comme Sakharov, ils veulent "montrer la vérité", "provoquer des réactions en chaine", "agir au nom de ce qu’ils croient", "proclamer la paix entre les gens", "prendre la défense de la nature" ou encore ne "[supportent] pas l’injustice".

Alors, je ne suis pas Sakharov mais je soutiens cette belle initiative !

Enfants de prisonniers politiques (2)

Par Aurialie le 06.04.2011 à 00h34

Après une première rencontre entre Iouri Chevchtchouk et Alina Sokolova, la deuxième session-photo du projet de Maxime Gromov et Vladimir Teleguine "Enfants de prisonniers politiques dans la Russie contemporaine" s’est tenue début mars. Pour cette séance, se sont réunis autour de Katrina Osipova, les artistes du groupe Voïna Natalia Sokol, Oleg Vorotnikov et Leonid Nikolaev. Ces derniers, arrêtés pour acte de vandalisme mi-novembre, venaient de sortir de prison depuis quelques jours. On comprend d’autant mieux leur participation à ce projet.

Katrina est la fille du Sergueï Fomtchenkov, membre du comité exécutif du parti l’Autre Russie et de Taissïa Osipova, arrêtée le 25 novembre 2010 pour trafic de drogue. Lors d’une perquisition à leur domicile, quelques paquets d’héroïne et des coupures de 500 roubles "ont été découverts" ; certains diront "déposés" (une connaissance du couple aurait été approchée par des agents, la veille, pour déposer la drogue). Quelques jours avant, Sergueï Fomtchenkov finalisait les documents pour enregistrer officiellement l’Autre Russie auprès du Ministère de la Justice. Pour l’Union des prisonniers, il ne fait aucun doute que l’arrestation de Taissïa Osipova est un moyen de faire pression sur son compagnon. Elle mérite donc malheureusement le titre de prisonnier politique.

Cette photo n’en est qu’une parmi beaucoup d’autres, mais la petite Katrina y est toujours adorable. Toutes les photos sont visibles sur le blog de Vladimir Teleguine.

Voiles sur l'année 2010

Par Aurialie le 22.03.2011 à 00h12

Revenir sur les grands évènements et les personnes qui ont marqué la Russie en 2010 en les exposant sur des mouchoirs, n’est-ce pas une idée inattendue ? C’est ce que propose, et expose à la galerie ?III, l’artiste Alexandre Lavrov.

J’ai choisi le mouchoir illustrant les terribles incendies de l’été, mais j’aurais pu opter pour la manifestation en faveur de la sauvegarde de la forêt de Khimki, l’attentat à Vladikavkaz, la catastrophe dans la mine de Raspadskaïa ou encore, côté personnalités, pour le journaliste Mikhaïl Beketov ou l’artiste Oleg Mavromatti.

Merci à l’auteur des photos, Alexeï Sotchnev, de nous faire partager cette exposition.

Source photo : Alexeï Sotchnev

Sauvons l'éducation

Par Aurialie le 21.03.2011 à 22h38

Que ce soit en France ou en Russie, et notamment à Ekaterinbourg, l’éducation est un sujet pour lequel les gens se sont mobilisés ce week-end.

Parmi la quinzaine de photos de Kolotiv, le cliché de ce chien devant une pancarte pleine de fautes "Merci pour la réforme de l’éducation", ou devrais-je dire "Mairssi pour la raiphorm de l’èdukassion", m’a particulièrement plu.

Source photo : Kolotiv

L'article 29 habille bien les murs

Par Aurialie le 15.03.2011 à 22h51

En passant près du Kremlin (et plus précisément  ??????? ???., 6/1, ??? ???????? ??????), le photographe moscovite Vasily Maximov a pris un cliché de ce graffiti reprenant textuellement l’article 29 de la Constitution russe.


L’article 29, en français, dit cela :
- A chacun est garanti la liberté de pensée et de parole.
- Est interdite la propagande ou l’agitation incitant à la haine et à l’hostilité sociale, raciale, nationale ou religieuse. Est interdite la propagande relative à la supériorité sociale, raciale, nationale, religieuse ou linguistique.
- Nul ne peut être contraint d’exprimer ses opinions et convictions ou de les renier.
- Chacun a le droit de rechercher, d’obtenir, de transmettre, de produire et de diffuser librement des informations par tout moyen légal. La liste des informations constituant un secret d’Etat est fixée par la loi fédérale.
- La liberté de l’information de masse est garantie. La censure est interdite.

Comme vous pouvez vous en douter, cette photo me plait beaucoup : voilà un bien bel habillage de mur informatif.

Source photo : Vasily Maximov

Jusqu'où doit aller l'egalité des sexes ?

Par Aurialie le 08.03.2011 à 23h26

La Journée internationale de la Femme a un peu plus d’impact en Russie qu’en France, certainement parce que Lénine l’a institutionnalisée en 1921, alors que François Mitterrand l’a fait pour la France en 1982. Outre les vœux de Medvedev sur Twitter, en russe et en anglais, quelques manifestations ont été organisées, notamment sur la place Pouchkine.

J’ai beaucoup aimé cette photo, prise par un étudiant-photographe en psychologie, Evgueni Feldman, car le slogan de la pancarte est la suivante : "pour les femmes et les hommes - un salaire d’esclave égal pour un travail d’esclave égal !" Voilà un bien beau slogan en faveur de l’égalité entre les sexes !

Source : Evgueni Feldman

MAJ (14/03/11) : erreur de traduction, corrigé suite aux commentaires

Enfants de prisonniers politiques : 1e photo

Par Aurialie le 13.02.2011 à 03h31

Cette photo de Iouri Chevchtchouk et d’une petite fille blonde, prise par Vladimir Teleguine, est la première d’une série intitulée "Les enfants de prisonniers politiques dans la Russie contemporaine". À l’origine de ce projet, on trouve Maxime Gromov, ancien prisonnier politique et défenseur des droits de l’homme. Le but de cette action est de soutenir les personnes privées de liberté pour la défense des droits et libertés civiques, politiques et constitutionnels en Russie.

L’enfant de la photo est la fille du défenseur des droits de l’homme d’Ekaterinbourg Alexeï Sokolov, auteur du film "la Fabrique des tortures" (traitant des violations dans les prisons du pays), officiellement emprisonné pour vol depuis mai 2009. Amnesty International l’a reconnu prisonnier de conscience et s’inquiète des mauvais traitements qu’il pourrait subir dans une prison de la région sibérienne de Krasnoïarsk, à des milliers de kilomètres de chez lui.

Plusieurs photos de cette séance sont visibles sur le blog de Vladimir Teleguine. L’ensemble des photos issues de cette série, ainsi que les livres avec les autographes, seront expédiées aux prisonniers politiques.

Encore une énigme

Par Aurialie le 01.02.2011 à 01h03

Comme chaque 31, les défenseurs de la liberté de réunion se sont réunis place Triumfalnaïa à Moscou, mais aussi à Saint-Pétersbourg. Dans les 2 grandes villes russes, on pouvait voir les mêmes images : des pancartes et slogans, des manifestants faisant face aux forces de l’ordre et des arrestations (certaines ont même eu lieu la veille en prévention...)

Mais il y a tout de même eu une nouveauté dans cette traditionnelle manifestation du 31 : un pigeon... L’auteur de la photo, Adromy4, raconte que cet étrange personnage est arrivé vers la fin de la manifestation et que pour les autres participants la signification de sa présence était un mystère : performance, provocation, personne égarée, ....

Quoi qu’il en soit, les policiers n’ont pas arrêté l’oiseau (de bonne ou mauvaise augure), car il était trop gros pour passer la porte de leur fourgonnette à prisonniers. Et si ce déguisement était en fait la meilleure trouvaille d’un manifestant pour justement ne pas se faire arrêter, ni repérer (dans le sens où sa tête n’a pu être photographiée, car forcément, un aussi gros pigeon, ça ne passe pas inaperçu). Une vingtaine de personnes n’ont pas eu la chance d’échapper au panier à salade, parmi elles l’opposant Edouard Limonov.

Source photos : Adromy4.livejournal.com

Une pause mystique

Par Aurialie le 24.01.2011 à 22h33

Le 19 janvier, comme chaque année, avait lieu la bénédiction de l’eau, fête qui donne habituellement lieu au baptême dans une eau glacée de tous les courageux. Drugoï propose un reportage photos de cet évènement, appelé en russe ???????? (krechtchenie). Celle-ci est une de mes préférées, l’ambiance y est tellement mystique...

Source image : Drugoï

Manifestation du souvenir

Par Aurialie le 20.01.2011 à 00h03

Je l’annonçais hier, le 19 janvier marque le 2e anniversaire de la mort de la journaliste Babourova et de l’avocat Markelov. Une manifestation en leur mémoire était organisée aujourd’hui, de nombreux reportages photos ont été fait pour l’occasion. En voilà un échantillon ci-dessous, d’autres sont visibles ici et .

Source image : Feldsparta4

C'est pas brillant...

Par Aurialie le 13.12.2010 à 23h31

Cette photo de Kalantarov et ce dessin de Sergueï Elkine font référence au même évènement : la manifestation du 11 décembre sur la place du Manège à Moscou, en souvenir d’Egor Sviridov, un supporter du Spartak tué lors d’une bagarre avec des Caucasiens le 6 décembre dernier.

De cérémonie du souvenir (que montrent bien les photos de Dervishv et Kalantarov), l’évènement s’est transformée en manifestation nationaliste (voir les photos de Zyalt), en bagarre de rue avec les policiers (cf les photos de Dervishv), mais aussi en passage à tabac de Caucasiens, qui étaient au mauvais endroit au mauvais moment (Vedomosti parle même de pogrom et ce n’est pas le seul).

Le sujet ne laisse indifférent ni la blogosphère russe, ni le président Medvedev.

Une image en passant

Par Aurialie le 02.11.2010 à 22h13

Pas trop le temps de poster ces derniers temps et pourtant j’ai repéré des choses ici et là sur le runet. Alors je recommence doucement, avec cette photo de Drugoi prise lors d’une manifestation anti-Poutine, organisée le 23 octobre sur le place Pouchkine, à Moscou.

Cette action, qui a réuni près de 2.000 personnes, a été l’un des plus importants rassemblements politiques de l’opposition autorisés par les services de la ville de Moscou - le nouveau maire Sergueï Sobianine était nommé depuis 2 jours.

Source photo : livejournal Drugoi

Comme un grand sentiment de désespoir

Par Aurialie le 15.09.2010 à 00h07


Le site BestToday, qui propose chaque jour les meilleurs articles, reportages, photos et vidéos publiés sur les blogs russes, a notamment choisi aujourd’hui cette photo de l’incendie du monastère de Ganina Iana, situé à une vingtaine de kilomètres de Iekaterinbourg et construit sur les cendres de la famille impériale Romanov, suite à son exécution dans la nuit du 16 au 17 juillet 1918.

Longtemps considérée comme un endroit sinistre, auréolé d’un certain mystère (il était interdit d’évoquer la famille impériale pendant l’ère soviétique), Ganina Iana est devenu dès 1991 un lieu saint où des processions religieuses étaient organisées, une croix avait été plantée en mémoire du dernier empereur Nicolas II et de sa famille. C’est en 2000 qu’un monastère (en partie, en bois) a été construit (ainsi qu’un réfectoire pour les pèlerins, un musée, ...) ; et il vient malheureusement de disparaître partiellement.

D’autres photos sont visibles sur UralWeb et pour en savoir plus sur Ganina Iana, vous pouvez consulter le site 14dney.ru.

Et pour info, l’un des sujets le plus souvent évoqué aujourd’hui est le 45e anniversaire de Dmitri Medvedev ; "happy birthday, Mister President !" :-)

Russie10
Russie12
Russie21
Russie19
Russie34
Russie08
Russie44
Russie17
Russie20
Russie24
Russie36
Russie13