Tous les articles sur le mot clé : politique

#RevueDeTweets

Par Aurialie le 27.09.2011 à 23h57

Ce n’est pas toujours évident de traduire des tweets en 140 caractères, tout en citant l’auteur de la phrase, j’ai donc décidé de faire ma 1e revue de tweets (par ordre de préférence) :

- @varlamov : ?????? – ???????????? ?????? ? ????, ??????? ????? ????? ????? 21.12.2012 ????????? ???????? ??? ????? ????? ?? ??????? ?????, 3.01.2013 -> La Russie est le seul pays au monde qui après la Fin du Monde le 21/12/2012 prévoira de fêter la Fin du Monde le 03/01/2013 selon l’ancien calendrier.

- @oleg_kozyrev : ????????, ??? ?? ?? ??? ???? ????? ???????. ??? ?????? ???? ?????????????? ? ????????? -> Excusez-moi de ne pas répondre à tous vos tweets. Il faut simplement que je prenne conseil auprès du premier ministre.

- @barbarus10 : ??????? ???????? ??????? ?????? ????? ?? 2011 ???, ?? ?????? ???? ??????? ????? -> Dmitri Medvedev a reçu l’Oscar 2011 du meilleur second rôle.

Le boss, c'est encore Medvedev

Par Aurialie le 26.09.2011 à 22h55

La grande nouvelle politique du week-end a été l’annonce de Dmitri Medvedev confirmant que ce serait Vladimir Poutine qui représenterait Russie Unie à l’élection présidentielle de 2012. Pour la majeure partie des membres du parti au pouvoir, c’est une excellente nouvelle. Une seule voix dissidente : le ministère des Finances, en poste depuis mai 2000, Alexeï Koudrine, qui a déclaré samedi que "les désaccords existants ne [lui permettraient] pas de rejoindre le nouveau gouvernement."

Aujourd’hui, lors d’une réunion de la commission pour la modernisation qui se tenait à Dimitrovgrad, Medvedev a rembarré assez méchamment Koudrine, quand celui-ci a déclaré vouloir voir avec Poutine s’il devait démissionner ou non. Dmitri Medvedev a bien fait comprendre qu’il était le président, qu’il comptait bien le rester jusqu’au 7 mai et que ceux qui n’étaient pas d’accord avec lui pouvaient partir dès aujourd’hui (voir vidéo).

Dans l’après-midi, on apprenait que Koudrine avait donné sa démission et Sergueï Elkine a illustré cette affaire par le dessin ci-dessus : Medvedev, assis sur les épaules de Koudrine, lui dit "Vous êtes renvoyé". Voilà, tout est dit !

Dix mois sans sa mère

Par Aurialie le 20.09.2011 à 21h23

L’histoire de Taissïa Osipova a déjà été évoquée sur ce blog, ici pour évoquer des protestations contre son emprisonnement et à l’occasion de la 2e séance photo du projet "Enfants de prisonniers politiques dans la Russie contemporaine" de Maxime Gromov et Vladimir Teleguine. Lors de cette session, les artistes du groupe Voïna, Natalia Sokol, Oleg Vorotnikov et Leonid Nikolaev, posaient à côté de la fille de Taïssa Osipova, Katrina.

La 3e séance photo est également en l’honneur de Katrina, qui pose ici aux côtés du chanteur Iouri Chevchtchouk, lui-même déjà photographié précédemment avec la fille d’Alexeï Sokolov.

Taïssa Osipova est toujours emprisonnée à ce jour, pour une affaire estimée par beaucoup comme montée de toute pièce. L’union des prisonniers fait un point complet sur son dossier. Espérons que cette charmante petite fille retrouve vite sa maman.

Source photo : Vladimir Teleguine

Frontenstein arrive !

Par Aurialie le 16.05.2011 à 23h46

Pour assurer sa réélection au poste de Président, après une pause de 4 ans, Vladimir Poutine voit grand : ce n’est pas un parti qui va s’occuper de sa campagne électoral, c’est carrément un front : le Front populaire fédéral (??????????????? ????????? ??????). Ce Front sera bien sûr composé de Russie Unie, son actuel parti, mais aussi de toutes les forces intéressées à le rejoindre. C’est ainsi un véritable Frankenstein politique (un "Frontenstein") qui sera créé (et qui est imaginé par Sergueï Elkine)

Je n’ai pas retrouvé tous les partis composant ce "Frontenstein", imaginé par Elkine : ?.?. pour ?????? ?????? (Russie unie), c’était facile ; à priori C.P. pour ???????????? ?????? (Russie Juste) ; ?? peut être pour la fraction  ??????? ?????? (Femmes de Russie), mais par contre ?.?. reste un mystère...

Et la vie politique en Russie bouillonne actuellement : le riche homme d’affaires Mikhaïl Prokhorov a annoncé aujourd’hui vouloir prendre la tête du parti  ?????? ???? (La Juste Cause), parti qui soutiendrait la réélection de Dmitri Medvedev. Et ce dernier a justement mis en garde, vendredi, "contre une monopolisation du pouvoir par un seul homme", ce qui sonne comme une allusion à Vladimir Poutine... Il se dit d’ailleurs que Medvedev annoncerait le 18 mai la destitution de Vladimir Poutine de son poste de Premier ministre et son remplacement par Iavlinski... A un an de la présidentielle russe, chacun place ces pions !

Confiance en baisse : ça dépend qui demande

Par Aurialie le 26.04.2011 à 00h31

Ce sont les lettres du mot " ???????" (rating) qui écrasent ce pauvre ours, symbole du parti Russie Unie, sur ce dessin de V. Bogorad. Selon le Fonds Opinion Publique ( ???), la dernière cote de confiance du parti au pouvoir (mais aussi de Vladimir Poutine et de Dmitri Medvedev) a encore diminué en ce mois d’avril, pour atteindre son niveau le plus bas depuis 2 ans : 44% (voir graphique). La cote de défiance est, elle, passée de 29% en janvier à 38% en avril. Les membres de Russie Unie expliquaient cela en janvier par une baisse de morale saisonnière, une sorte de "gueule de bois politique" : après les fêtes de fin d’année, les gens n’ont plus d’argent, doivent retourner au travail, les politiques font donc les frais de cette mauvaise humeur. Mais les mois sont passés, et la baisse s’est poursuivie. "La population est un peu déçue par le tandem Medvedev/Poutine et est fatiguée des promesses", selon Alexeï Grajdankine, vice-directeur du Levada Centre. Mais il est encore "tôt pour parler d’une vraie tendance à la baisse" pour Dmitri Peskov, attaché de presse du Premier ministre, "les cotes varient d’une semaine à l’autre".

Et comme pour tout sondage, tout dépend des gens que l’on interroge. Car si l’on regarde les cotes de confiance du gouvernement, président et premier ministre sur le site du Levada Centre, entre janvier et avril 2011, on peut voir qu’elles ont bien perdu des points entre février et mars, mais gagné deux points en moyenne en avril. Alors, peut-on faire confiance aux sondages ? C’est une autre question.

Source article : Vedomosti

Séparation programmée

Par Aurialie le 15.04.2011 à 23h55

A un an de l’élection présidentielle, Dmitri Medvedev et Vladimir Poutine expriment tous les 2 leur désir de se présenter devant les électeurs, mais un seul le fera. Le parti au pouvoir, Russie Unie, accorde en tout cas sa préférence à Poutine, qui n’a jamais caché vouloir retrouver le poste qu’il a laissé à Medvedev il y a 3 ans.

Alors, rien d’étonnant dans ce dessin de Sergueï Elkine, dans lequel Poutine dit à Medvedev : "Oh, oh, oh, je crois que notre tandem va se scinder..." Pauvre Medvedev !

Enfants de prisonniers politiques (2)

Par Aurialie le 06.04.2011 à 00h34

Après une première rencontre entre Iouri Chevchtchouk et Alina Sokolova, la deuxième session-photo du projet de Maxime Gromov et Vladimir Teleguine "Enfants de prisonniers politiques dans la Russie contemporaine" s’est tenue début mars. Pour cette séance, se sont réunis autour de Katrina Osipova, les artistes du groupe Voïna Natalia Sokol, Oleg Vorotnikov et Leonid Nikolaev. Ces derniers, arrêtés pour acte de vandalisme mi-novembre, venaient de sortir de prison depuis quelques jours. On comprend d’autant mieux leur participation à ce projet.

Katrina est la fille du Sergueï Fomtchenkov, membre du comité exécutif du parti l’Autre Russie et de Taissïa Osipova, arrêtée le 25 novembre 2010 pour trafic de drogue. Lors d’une perquisition à leur domicile, quelques paquets d’héroïne et des coupures de 500 roubles "ont été découverts" ; certains diront "déposés" (une connaissance du couple aurait été approchée par des agents, la veille, pour déposer la drogue). Quelques jours avant, Sergueï Fomtchenkov finalisait les documents pour enregistrer officiellement l’Autre Russie auprès du Ministère de la Justice. Pour l’Union des prisonniers, il ne fait aucun doute que l’arrestation de Taissïa Osipova est un moyen de faire pression sur son compagnon. Elle mérite donc malheureusement le titre de prisonnier politique.

Cette photo n’en est qu’une parmi beaucoup d’autres, mais la petite Katrina y est toujours adorable. Toutes les photos sont visibles sur le blog de Vladimir Teleguine.

Un coup dans le budget

Par Aurialie le 12.12.2010 à 22h06

Six grosses lettres rouges formant le mot "budget" étaient installées vendredi dans le centre de Kaliningrad. Sur les lettres, on pouvait trouver des scies ... étrange... Comme le montre l’image ci-dessous, les scies permettaient aux passants de couper des bouts de "budget" et de les emporter chez eux.

Cette installation est l’œuvre d’un collectif de Kaliningrad, composé de bloggers et artistes, qui voulaient que les passants puissent ressentir un sentiment de solidarité envers les "fonctionnaires" négligents en faisant comme eux : débiter le budget. Les organisateurs de cette action voulaient en fait pointer du doigt la corruption, qui règnent à tous les niveaux, dans l’élaboration, l’adoption et l’allocation du budget quelque soit l’administration (locale, régionale, nationale).

Et comme le montre l’image ci-dessus, l’installation a eu un peu de succès, bien que le sciage n’était pas si facile.

Source : Novyi Kaliningrad

Loujk-Off*

Par Aurialie le 29.09.2010 à 00h05

La semaine dernière, je titrais un de mes articles "Moscou vaut bien un lynchage" : après une semaine de vacances et un refus de s’en aller de lui-même, Dmitri Medvedev a décidé de limoger le maire de Moscou, Iouri Loujkov, pour perte de confiance. Les médias et les bloggeurs ont largement commenté cette décision aujourd’hui. Et celui qui a certainement la meilleure information sur cette affaire est The News Times, qui a obtenu une copie de la lettre que Loujkov a transmise au président Medvedev pour plaider sa cause (un morceau de la lettre en illustration). Mais critiquer le président en lui disant qu’il profane la démocratie en le limogeant n’était apparemment pas la bonne tactique pour lui faire changer de décision.

Dans son courrier, Iouri Loujkov écrit notamment que la "société n’est pas d’accord" avec la décision du Kremlin de lui ôter le poste de maire de Moscou et pourtant dans un sondage effectué dans la journée sur le site superjob.ru, on apprend que 59% des 1800 moscovites ayant répondu soutiennent cette décision (ce sondage vaut ce qu’il vaut). Certains ont même manifesté leur joie, malgré la pluie et l’intervention de la police. D’autres se demandent quand viendra le tour de Poutine, en twit ou en image.

* Rendons à César ce qui appartient à César, l’auteur de ce titre est Korobkov.

Moscou vaut bien un lynchage ?

Par Aurialie le 21.09.2010 à 00h00

Le reportage de NTV sur le maire de Moscou Iouri Loujkov et de sa très riche femme, Elena Batourina a fait couler beaucoup d’encre et de pixels depuis sa diffusion. Rien que dans l’édition du 20 septembre de The Moscow Times, il y a 3 articles sur le sujet : "Attacking Luzhkov Is Like Playing With Fire", "The Business of Russia Is Corruption", "The End Is Near for Luzhkov" et un 4e y fait également référence "Russia Needs New People". Les dessinateurs sont également inspirés par le sujet, comme le montre le dessin ci-dessous de Viatcheslav Poloukhine ou celui de V. Bogorad.

La question qui est souvent posée est pourquoi cette attaque en règle contre Loujkov arrive maintenant ? Plusieurs raisons sont citées :

  • représailles suite à ses critiques dans une interview du 7 septembre dans Rossiiskaya Gazeta contre le Président Medvedev, après la décision de ce dernier de suspendre la destruction de la forêt de Khimki
  • première attaque avant les élections législatives de 2011, afin de placer quelqu’un de plus loyal
  • mise à l’écart du danger que représenterait Loujkov dans la structure politique et économique de la Russie, bien au-delà de la capitale, en sa qualité de père fondateur (parmi d’autres) du parti Russie unie.

Comme on peut le voir, toutes ces raisons sont liées et sont bien illustrées par le dessin ci-dessous : un bras de fer semble s’engager entre le couple de l’exécutif Dmitri Medvedev/Vladimir Poutine et le 1e couple moscovite Iouri Loujkov/Elena Batourina. Quoiqu’il en soit, les experts et commentateurs sont tous d’avis qu’il ne sera pas si facile de trouver un remplaçant à Iouri Loujkov.

Source image : Viatcheslav Poloukhine

Ca vaut bien une brève

Par Aurialie le 16.09.2010 à 00h08

Ce 25 septembre à Moscou aura lieu la réunion constitutive de création d’un mouvement pour la modernisation accélérée du pays, appelé plus simplement "Russie - en avant !". Ce nom devrait vous dire quelque chose, puisqu’il s’agit du titre d’un article de Dmitri Medvedev, publié il y a un an, dans lequel il décrivait un programme de modernisation, plein d’espoirs pour le futur.

L’annonce de la création de ce nouveau mouvement a été faite aujourd’hui par Guennadi Goudkov (membre de Russie Juste) : "Nous créons ce front de modernisation pour unir les gens, intéressées par une accélération des transformations (...) [et ayant] pour objectif commun la construction d’une Russie moderne, libre, démocratique, capable d’assurer à tous les citoyens un présent digne et un futur meilleur." Et parmi ces gens devraient se trouver, outre des membres de Russie Juste, des représentants de Iabloko, du Parti communiste, du LDPR, mais aussi de Russie Unie (le parti au pouvoir).

Avec un parti derrière lui, Dmitri Medvedev pourrait donc être mieux armé pour se lancer dans la course à un 2e mandat, face au toujours très populaire Vladimir Poutine. D’autant plus que Russie Unie envisage la possibilité de participer à l’élection présidentielle en ne mettant pas V. Poutine tête de liste. Ca valait bien une brève, non ?

Sources : Newsru.com et Interfax

Du développement de la démocratie

Par Aurialie le 14.09.2010 à 00h41

Lors du Forum mondial de la politique de Iaroslavl, Dmitri Medvedev a fait plusieurs déclarations intéressantes, notamment sur la démocratie. Il a tout d’abord constaté que la démocratie en Russie était "jeune, imparfaite et inexpérimentée" (en effet, elle a à peine 20 ans), mais, "elle existe et elle est aujourd’hui meilleure qu’il y a cinq ans" [sous Vladimir Poutine], et encore "meilleure qu’il y a 12 ans" [sous Boris Eltsine]. Selon lui, cinq principes sont importants pour l’améliorer :

  • l’incarnation juridique des valeurs et idéaux humanistes
  • le soutien au développement technologique de haut niveau (développement de l’innovation, modernisation)
  • l’aptitude de la démocratie à se protéger des atteintes du monde criminel (pour cela un pouvoir judiciaire indépendant est nécessaire, ainsi qu’un système pénitentiaire humain)
  • un haut niveau de culture et d’enseignement (nécessité de discussions publiques sur les problèmes pointues)
  • une impression personnelle de liberté, supposant un refus du paternalisme.

Le programme qu’implique ces principes ne sera pas rempli avant la fin de son mandat, c’est un travail de longue haleine (d’où le dessin de V.Bogorad). La démocratie met du temps à s’installer dans un pays, et comme on peut le voir actuellement ces principes peuvent être rapidement remis en cause, même dans une vieille démocratie...

Source : Vedomosti

Un reportage incendie le maire de Moscou

Par Aurialie le 13.09.2010 à 00h13

Iouri Loujkov a réussi à sauver ses abeilles des incendies de l’été, va-t-il réussir à sauver sa peau, après la diffusion d’un reportage à charge sur NTV vendredi soir. Scandale autour de l’expulsion des habitants de Ioujnoe Boutovo, construction de l’autoroute Moscou-St Pétersbourg via la forêt de Khimki, aides aux invalides ridiculement basses par rapport au sauvetage de ses abeilles, soupçon de corruption du vice-maire Alexandre Riabinine et du vice-préfet Iosif Reïkhanov... sont quelques une des affaires évoquées. Mais le sujet le plus litigieux est l’incroyable fortune de sa femme, Elena Batourina, 3e femme la plus riche du monde selon le magazine Forbes, présidente de la société de BTP Inteko. Elle dément s’être servi de son époux pour remporter des marchés à Moscou, mais il semble assez difficile de le croire (surtout en lisant cet article de Slate).

Le reportage a fait un peu de bruit dans la classe politique, puisque les faits rapportés vont être discutés lors du conseil supérieur du parti "Russie Uni".

Dessin : Iouri Loujkov, sur son arbre : "Les abeilles, je les donne pas" ; Vladimir Poutine "On dirait qu’il commence à pleuvoir" (source : Sergueï Elkine)

Et Medvedev twitta !

Par Aurialie le 18.07.2010 à 01h51

Dmitri Medvedev avait déjà une page sur LiveJournal et un vidéo-blog, depuis sa visite dans la Silicon Valley et plus particulièrement dans les locaux du plus important site de micro-blogging , il a 2 comptes Twitter (un en anglais et un en russe).

Comme souvent, le premier tweet n’est pas très passionnant. Les experts en nouvelles technologies estimaient d’ailleurs que si le président n’apportait pas de contenu vraiment intéressant, le nombre de followers allait diminuer inexorablement. Moins de 24h après l’ouverture officielle, Dmitri Medvedev avait plus de 25.000 followers sur son compte en russe et 19.000 sur son compte en anglais. Aujourd’hui, moins d’un mois après, leur nombre est respectivement de 49.000 et 34.000.

Medvedev ne parle pas que de ses déplacements, rencontres, actions, ... en moins de 140 caractères, il raconte également de petites anecdotes. Par exemple, le 15 juillet, il a écrit : "Angela Markel a déclaré qu’elle aime beaucoup les hamburgers ; même plus que moi et Barack Obama" (?????? ??????? ??????????, ??? ????? ????? ??????????. ???? ??????, ??? ?? ? ??????? ??????). Le 29 juin, après avoir vu qu’il manquait beaucoup de députés à la Douma, il a twitté : "Les députés doivent aller aux séances du parlement. C’est honteux de voir ces fauteuils vides. Il faut aller travailler." (" ???????? ?????? ??????? ?? ????? ?? ?????????? ??????????. ?????? ?????? ???????? ?? ?????? ??????. ?? ?????? ???? ??????.").

Ces tweets de politique internationale sont également intéressants : par exemple, le 13 juillet "Enough talk about alternative energy, it’s time for action. We need green electricity tariffs."(Ainsi de discussion sur les énergies alternatives, il est temps d’agir. Nous avons besoin de tarif sur l’électricité verte) ou le 12 juillet "The main thing is that Russia and the US realise that sustained development rather than weapons or spy games underlies national security." (Le principal est que la Russie et les Etats-Unis se rendent compte qu’un développement soutenu, plus que des armes ou des jeux d’espions, est à la base de la sécurité nationale).

Et Medvedev montre même des photos en utilisant Twitpic et semble avoir son propre système de réduction d’url (krln.ru) pour les articles renvoyant sur le site du Président de Russie. Le fait d’avoir une équipe de 8 personnes pour gérer ses 2 comptes doit pas mal l’aider dans sa nouvelle activité de micro-blogging !

Sans commentaire

Par Aurialie le 08.04.2010 à 23h29

Sauf un : la petite bébête verte ressemblant étrangement à Vladimir Poutine sur la tête de Dmitri Medvedev est un "brain slug", personnage mineur de la série Futurama, se greffant sur la tête des êtres humains pour les contrôler.

Ou plutôt deux (commentaires) : je partage un des commentaires sur ce dessin de Sergueï Elkine : " ??????? ???????? ?? ?????????? ??????. ??? ?????? ??????? ???? ??? ??? ??? ???????????" ("Bien sûr Medvedev n’est pas la marionnette de Poutine. C’est Poutine qui voudrait qu’il soit sa marionnette").

Russie16
Russie39
Russie30
Russie09
Russie40
Russie32
Russie19
Russie26
Russie03
Russie04
Russie27
Russie23