Tous les articles sur le mot clé : Politkovskaia

Chronologie d'un procès à rebondissements

Par Aurialie le 26.11.2008 à 23h16

Le procès de l’assassinat d’Anna Politkovskaïa a commencé il y a dix jours et il a connu aujourd’hui une nouvelle péripétie. Retour sur les évènements de ces derniers jours :

Encore un ou deux rebondissements et Hollywood pourra en faire un film.

Source image : Alexander Basalayev, Reuters (via Yahoo news)

Sept ans avec Anna Politkovskaïa

Il y a bientôt un an, Macha Novikova sortait un film intitulé "Anna, 7 années sur la ligne de front", retraçant les 7 dernières années d’Anna Politkovskaïa.

Ce reportage montre des images de la journaliste assassinée dans les locaux de Novaya Gazeta, journal où elle travaillait, mais aussi et surtout en Tchétchénie où elle a passé beaucoup de temps. Afin de bien comprendre le travail d’Anna Politkovksaïa, son caractère, ses peurs, sa volonté de montrer ce qu’il se passait en Tchétchénie, Macha Novikova interroge trois autres femmes, qui se tenaient à ses côtés pendant les moments difficiles et de grande solitude : Galina Mousalieva, sa collègue, Lidia Iousoupova, avocate à Grozny, et Svetlana Gannouchkina, qui vient en aide aux immigrés des pays de l’ex-Union soviétique.

Les 50 ans d'A. Politkovskaïa

Aujourd’hui, entre 150 et 300 personnes se sont rassemblées place Triumfalnaïa à Moscou en mémoire d’Anna Politkovskaïa, qui aurait eu 50 ans aujourd’hui.

Assassinée le 7 octobre 2006, la journaliste de Novaïa Gazeta avait dénoncé sans relâche les atteintes aux droits de l’Homme en Russie, notamment en Tchétchénie. Le procès de son assassinat doit s’ouvrir début septembre, mais seuls les hommes de main sont dans le box des accusés (des hommes de 2e-3e rang pour Sergueï Sokolov, vice rédacteur en chef de NG), les commanditaires n’ont pas encore été retrouvés (volontairement ?). S. Sokolov rajoute dans son interview à Svobodanews que le déroulement du procès en huis-clos serait un premier signe de l’abandon progressif de l’enquête, mais que celle-ci serait poursuivie de leur côté pour trouver toutes les personnes liées à l’assassinat.

Photo : Novaya Gazeta

L'enquête sur le meurtre d'A. Politkovskaïa est close

Par Aurialie le 18.06.2008 à 22h28

Via Courrier international

Le comité d’enquête du parquet de la Fédération de Russie annonce que l’enquête préliminaire sur l’assassinat de la journaliste d’investigation russe Anna Politkovskaïa, en octobre 2006, à Moscou, est close, rapporte Moskovski Komsomolets. A partir du 19 juin, les proches de la victime et la défense pourront prendre connaissance du dossier. Trois personnes sont accusées du meurtre : un ancien policier, Sergueï Khadjikourbanov, et deux Tchétchènes, les frères Djabrail et Ibrahim Makhmoudov. Un ancien officier des services secrets russes, Pavel Riagouzov, est également impliqué dans l’affaire.

L’enquête sur le meurtre de la célèbre journaliste du bihebdomadaire Novaïa Gazeta a été marquée par des déclarations retentissantes des autorités. Moskovski Komsomolets rappelle que "le parquet général avait déjà annoncé l’élucidation du crime en août 2007, mais, depuis, le nombre des accusés n’a cessé de changer. Au cours de l’enquête, neuf personnes avaient été mises en accusation, mais ensuite plusieurs ont été libérées sans poursuites."

Affaire Politkovskaïa : le meurtrier "identifié"

Par Aurialie le 28.03.2008 à 20h38

Le meurtrier de la journaliste russe Anna Politkovskaïa, assassinée en octobre 2006 à Moscou, a été "identifié", a annoncé vendredi un responsable du Parquet général russe.

"Nous avons identifié le meurtrier de Mme Politkovskaïa et faisons le maximum pour le retrouver", a indiqué le procureur Viatcheslav Smirnov. [NDLR : en voilà une bonne nouvelle alors, mais est-ce le vrai ?]

Le procureur a rappelé que dix personnes avaient été inculpées dans le cadre de l’affaire Politkovskaïa en tant qu’auteurs du crime ou complices. "Toutes ont été inculpées de crimes graves et très graves", a-t-il précisé. Une soixantaine de personnes ont en outre déposé leurs témoignages.

Journaliste du bihebdomadaire d’opposition Novaïa Gazeta, Anna Politkovskaïa a été assassinée le 7 octobre 2006 dans le hall de son immeuble, en plein centre de Moscou. Le meurtrier a abattu sa victime de quatre balles avant de prendre la fuite.

Fin août dernier, le procureur général Iouri Tchaïka a annoncé l’arrestation des organisateurs, des complices et des exécutants du crime parmi lesquels figuraient cinq anciens responsables des services secrets et un chef de gang d’origine tchétchène. Interrogé sur le commanditaire du meurtre, M. Tchaïka a juste précisé qu’il se trouvait à l’étranger et qu’il connaissait personnellement sa victime.

Source : Ria Novosti

Et le programme de ce soir est ...

Par Aurialie le 26.02.2008 à 20h33

A l’occasion de l’élection présidentielle russe du 2 mars, Arte propose, à partir de 21h, une soirée spéciale sur la part d’ombre du régime de Vladimir Poutine. Trois reportages sont programmés :

  • Meurtres en série au pays de Poutine : Au-delà des deux célèbres affaires d’assassinat d’Anna Politkovskaïa et Alexandre Litvinenko, ce film révèle comment tous ceux qui ont enquêté sur l’accession à la présidence de Vladimir Poutine ont été systématiquement éliminés.
  • Compte à rebours à Moscou : ce débat pose les questions cruciales sur l’évolution possible de la Russie après huit ans de présidence Poutine et l’élection d’un nouveau président.
  • Dans le sillage de l’aigle russe : enquête au coeur de Sotchi, ville d’acceuil des Jeux olympiques en 2012, où les maîtres mots "Ordre, règle et stabilité" redeviennent à la mode.

France 5 n’est pas en reste, en proposant également deux reportages, ce soir, dès 20h40 :

  • Avoir 18 ans à Moscou : portrait de la jeunesse moscovite
  • La campagne de Russie : documentaire agricole sur les échanges entre les agricultures française et russe.

Enfin, pour ceux qui ont la chance d’avoir Canal+, l’émission Jeudi Investigation diffusera (jeudi) un reportage intitulé "Ramzan Kadyrov, le jouet macabre de Poutine"... tout un programme.

Source image : Jp-petit.com

La presse internationale n'oublie pas le combat d'Anna

Par Aurialie le 07.12.2006 à 19h53

La nouvelle vient de tomber : Anna Politkovskaïa vient d’être nommée "héroïne de la liberté de la presse" par l’Institut International de la Presse, soulignant ainsi son courage et sa détermination exceptionnelle, notamment, dans la dénonciation des agissements des autorités russes en Tchétchénie. Ce prix est aussi un hommage à la vingtaine de journalistes tués en Russie depuis 2000.

L’IIP a été créé en octobre 1950 pour promouvoir et protéger la liberté de la presse et améliorer les pratiques dans le milieu du journalisme. Dans la liste des 50 journalistes primés par l’Institut, on trouve notamment Hubert Beuve-Méry, fondateur du Monde, André Sibomana, l’un des seuls journalistes rwandais a être resté sur place lors du génocide au Rwanda en 1994 ou encore Nizar Nayyouf, un écrivain syrien, qui a été emprisonné pendant 10 ans dans des conditions très rudes pour sa participation au Comité pour la défense des libertés démocratiques et des droits de l’Homme.

Russie05
Russie28
Russie09
Russie34
Russie16
Russie38
Russie20
Russie45
Russie27
Russie26
Russie07
Russie43