Tous les articles sur le mot clé : Sotchi

Sotchi garde son maire

Par Aurialie le 27.04.2009 à 00h40

A Sotchi, les bureaux de vote sont fermés depuis quelques heures, et après le dépouillement de près de 80% des bulletins, sans surprise, c’est Anatoli Pakhomov, membre du parti Russie Unie, qui a été largement réélu. Boris Nemtsov, candidat de l’opposition, arrivé 2e, a déjà déclaré qu’il allait contesté les résultats. Car, à la fois avant et pendant les élections, des irrégularités ont été constatées.

Il faut dire que l’élection du maire de Sotchi a une certaine importance, la ville a été choisie par le Comité Olympique pour organiser les Jeux olympiques d’hiver en 2014. Le projet de constructions des infrastructures sportives et touristiques est estimé à plus de 9 milliards d’euros (12 milliards de dollars), Sotchi ne doit donc pas tomber dans les mains de n’importe qui. Bien que Medvedev ait estimé que ce scrutin était "utile pour la démocratie", car "le système électoral et la démocratie dans le pays se renforcent grâce à ces événements marquants", les candidats se sont tous plaints de ne pas avoir accès aux médias pour faire connaître leurs idées aux électeurs. Boris Nemtsov a fait en plus l’objet d’une campagne de diffamation l’accusant de tous les maux possibles : d’être un espion des Coréens (qui avait également déposé un dossier pour organiser les JO), d’être homosexuel (c’est un défaut pour une majorité des Russes), d’avoir eu une part active dans la campagne de l’actuel président ukrainien Viktor Iouchtchenko, ...

Au cours du scrutin, des violations ont notamment pu avoir lieu lors du vote anticipée des fonctionnaires, censés travailler le dimanche. Selon Nemtsov, la commission électorale de Sotchi a déclaré le 25 avril que 14.000 personnes avaient voté pendant les élections anticipées (dont 90% pour le candidat de Russie unie), et le lendemain que 30.000 personnes avaient déjà voté, ce qui signifie que 16.000 personnes auraient voté en une journée, pour lui il y a un mystère derrière ces chiffres. Et il y a encore plus tendancieux : les autorités ont autorisé des résidents de l’Abkhazie voisine (république sécessionniste de Géorgie), ayant des passeports russes, à prendre part au vote. La porte-parole du maire n’a pas démenti, ne voyant pas le mal qu’il pourrait y avoir dans cela. Si au final il n’y a que 4 abkhazes qui ont voté, il n’en reste pas moins que ce n’est pas très juste.

Ce n’est donc pas avec ces élections que les Russes vont avoir plus d’intérêt pour ce genre d’évènement.

Photo : Plan de l’île de la Fédération, future construction de Sotchi, dessiné par cabinet d’architecture Erick van Egeraat (source : Techno-science.net)

Confiscation des futures terres olympiques

Par Aurialie le 16.09.2007 à 02h55

Vedomosti a dévoilé vendredi un nouveau projet de loi "Sur l’apport de modifications dans les actes particuliers législatifs de la Fédération de Russie en raison de l’organisation et la tenue des XXIIe Jeux Olympiques d’hiver dans la ville de Sotchi". Cette loi pourrait mener à une véritable révolution dans les relations à la propriété en Russie, puisque les corrections proposées dans les codes fonciers et civils seront appliquées non seulement à Sotchi, mais dans tout le pays, pour des raisons juridiques (les autorités ne pouvaient créer une loi locale uniquement pour Sotchi).

Actuellement, la législation permet la confiscation des terres sur simple décision des organes exécutifs fédéraux ou locaux, si l’État en a besoin pour construire des infrastructures militaires ou permettre l’accès à des gisements de minéraux. Le propriétaire a tout de même une année pour convenir avec les autorités des conditions de la confiscation. C’est seulement si les négociations n’aboutissent pas que le pouvoir peut obtenir son expulsion.

Le nouveau projet de loi va simplifier la procédure et réduire les délais. En à peine trois mois, les formalités pourront être bouclées, puisque le propriétaire de la terre ne pourra pas contester la décision de la confiscation des autorités devant la cour, il aura juste le droit de discuter le montant et la forme de la compensation. Actuellement, le pouvoir doit accorder une autre terre, la nouvelle loi, si elle est adoptée, permettra d’accorder au propriétaire un bien, autre qu’une terre.

Des juristes interrogés par le journal ont déclarés qu’il sera aisé de contester la constitutionnalité de la loi, si elle est adoptée sous une telle forme.

Source : Vedomosti et Grani.ru.
Image : Ruvr.ru

Sotchi : des jeux écologiques ?

Par Aurialie le 24.08.2007 à 23h58

Ce n’est pas ce que semble penser Greenpeace, inquiet des conséquences des travaux qui vont être entrepris pour construire les nombreuses infrastructures nécessaires à un événement tel que les Jeux Olympiques d’hiver. Destruction d’une partie de la réserve naturelle du Caucase Ouest, site protégé par l’Unesco où vivent des espèces végétales et animales rares, construction d’une deuxième centrale thermique et d’une ligne de chemin de fer à grande vitesse, … les raisons de leur inquiétude sont nombreuses et réelles.

Une première réponse a été apportée par les autorités russes, par le biais du Service fédéral des forêts de Russie (Rosleskhoz) qui s’est engagé à contrôler les forêts dans le territoire de Krasnodar par satellite. Le service veillera notamment à ce que les constructeurs des ouvrages olympiques respectent la législation forestière en vue de protéger les écosystèmes de Sotchi et du territoire de Krasnodar. Mais l’association écologique souligne que la législation concernant les parcs nationaux et réserves naturelles a été allégée, justement pour ne pas gêner la candidature de Sotchi à l’organisation des JO.

Des habitants de Sotchi sont préoccupés par le fait que des routes vont être élargies, impliquant le déplacement d’une partie de la population locale. Des militants de l’Autre Russie, qui manifestaient jeudi dans la future ville olympique, ont été arrêtés et les tracts et journaux de propagande ont été saisis pour vérifier s’il n’y avait pas des éléments extrémistes.

La lutte entre les autorités et les opposants au régime ne fait que commencer à Sotchi.

Photo : Réserve naturelle du Caucase, source Greenpeace,

Russie08
Russie35
Russie30
Russie37
Russie05
Russie25
Russie34
Russie06
Russie14
Russie32
Russie26
Russie18