Tous les articles sur le mot clé : sport

Pierre, feuille, ciseaux... et la démocratie russe au fond du puit ?

Le titre est un peu poussé, je l’admets, j’exagère. Mais depuis la ré-élection de Vladimir Poutine au poste de président de la Fédération de Russie, la situation de l’opposition russe ne s’améliore pas. La semaine dernière, le parlement russe a adopté une loi multipliant par 15 l’amende pour toute manifestation non autorisée. Selon cet article de Radio Canada, (le Canada qui a également promulgué une "loi matraque" contre les manifestations étudiantes... il ne fait pas bon vouloir manifester en ce moment, et pas qu’en Russie, mais je m’éloigne...) avec cette loi, l’amende maximum va passer de 2.000 à 300.000 roubles, "ce qui est plus sévère que pour beaucoup d’autres méfaits en Russie, notamment la violation d’entrepôts de matériel nucléaire." Elle peut même atteindre 1 million de roubles pour les associations ou autre personne morale. Une infographie explique l’ensemble de la loi.

"Alexeï Koudrine, ancien vice-premier ministre qui a dit comprendre les manifestations de l’hiver dernier (celles contre les violations des élections parlementaires), mais qui conserve des liens forts avec Vladimir Poutine, a jugé dans un communiqué que cette loi violait la liberté constitutionnelle de réunion et a appelé à sa révision." D’où ce dessin de Sergueï Elkine, sur la pierre de la Constitution russe qui perd face au papier de la nouvelle loi de V. Poutine.

Aujourd’hui, la Russie fait encore parler d’elle, après une série de perquisitions chez les membres de l’opposition, la veille d’une nouvelle manifestation, appelée "la Marche des millions" (eh oui, rien que ça !). Dans un sujet de BestToday et cet article de Golos Ameriki, on peut avoir un peu plus d’informations sur ces perquisitions, qui ont notamment visé Alexeï Navalny, Sergueï Oudaltsov, Ksenia Sobtchak et Ilya Iachine, personnes que je n’ai plus besoin de présenter, vu le nombre de fois que j’en ai parlé. Le hashtag du jour a été ainsi # ??????37 ??? (#Bonjour1937), en référence aux répressions de 1937. Ces opposants, ils exagèrent toujours !

Mais trêve de plaisanterie, voilà deux tweets assez marrants... ou pas, en fait : un tweet de Roustem Adagamov (qui tient le blog drugoi.livejournal.com) " ???????, ??????? ????????, ??? ?????? ?????? ? ?????? : " ?????? ????? ?????????????, ?????? ??? ?????? ????? ?????? ???????". # ????" ("On dit que la police s’est réjoui de la saisie d’argent chez Sobtchak : "les manifestants seront peu nombreux, car maintenant il n’y aura plus rien pour les payer") et un tweet de Ksenia Sobtchak : " ????? ????? ?????? ??? ???????? ??????? :" ???? ?? ?? ????????? ? ?????? ?????????- ??????? ?? ?? ????, ????? ? ????? ????? ?? ???????" # ?????" ("le maire m’a dit ce matin franco :"si tu ne t’étais pas liée avec cette mauvaise équipe, tu n’aurais pas eu de problème, tu ferais mieux de te marier à un tchékiste" #conseil").

Heureusement, la Russie a gagné les Mondiaux de hockey sur glace il y a 3 semaines, Maria Sharapova a gagné Roland Garros ce week-end et devient ainsi la 1e au classement WTA et l’équipe de foot a bien commencé sa coupe d’Europe en gagnant son 1e match 4-1 contre la République tchèque. Franchement, que peut demander de plus le peuple russe pour être heureux ? Peut être pas la liberté de manifester, mais pourquoi pas le titre de champion d’Europe de foot et plus de 110 médailles aux JO de Londres pour faire mieux que les USA aux derniers JO, mais là aussi, j’exagère... ou pas.

Source dessin : Sergueï Elkine

Les mascottes des JO de Sotchi n'ont pas la cote

Par Aurialie le 01.03.2011 à 00h01

Les 3 mascottes des prochains Jeux Olympiques d’hiver, qui auront lieu en 2014 à Sotchi, ont été choisies ce week-end, à l’issue d’un vote de près d’un million de personnes. Parmi une dizaine de propositions, les heureux élus sont un ours polaire, un lapin et un léopard des neiges.

Un ours polaire… comme en 1980Victor Chijikov, son créateur, s’estime odieusement copié : "C’est le mien, à l’identique : les yeux, le nez, la bouche, le sourire, tout est pareil. Je n’aime pas lorsque l’on vole, l’auteur le vit toujours très mal."

Un ours polaire… comme le symbole de Russie unie, le parti au pouvoir… l’opposition politique est forcément contre ce choix à quelques mois des élections législatives de décembre 2011.

Mais l’ours n’est pas le seul à faire l’objet de polémiques : le léopard est également dans la ligne de mire des internautes. Et pour cause, quelques heures avant la fin du vote, Vladimir Poutine a donné sa préférence à cet animal, car il est "puissant, rapide et beau".

Quant à la mascotte qui avait la préférence des internautes, Ded Moroz, le père Noël russe, elle a été retirée du concours avant la fin du vote pour un problème de droits d’auteur.

Bref, devant toutes ces polémiques, Dmitri Medvedev a admis que le choix des mascottes avait été "injuste" et a concédé la différence considérable entre les résultats du vote sur l’internet et ceux annoncés à la télévision.

On ne sait pas pour le moment s’il y aura un nouveau vote.

Image : parodie des mascottes via sashanilov.com

Il va y avoir du sport

Par Aurialie le 18.02.2010 à 00h04

Les Jeux Olympiques ont commencé depuis 5 jours et le compteur des médailles ne bouge pas beaucoup pour la Russie pour le moment (contrairement au compteur français :-D) : 1 médaille de bronze. Mais au moment où j’écris ces lignes, Nikita Krioukov et Alexander Panjinski viennent de remporter la 1e et 2e place du sprint individuel en ski fond. Et puis le patineur artistique Evgueni Pliouchtchenko ne devrait pas rentrer les mains vides. L’ours russe va sortir de son hibernation !

Source : Sergueï Elkine

Un nouveau logo pour Sotchi 2014

Par Aurialie le 04.12.2009 à 00h08

Le premier logo "digital" des Jeux olympiques a été dévoilé cette semaine, et c’est Sotchi qui le propose pour les Jeux de 2014. "Digital", car il figure une adresse web sochi2014.ru. ’Digital", pour attirer les jeunes, la génération connectée. Typographiquement, le mot "Sotchi" placé au-dessus de "2014", presque de façon symétrique, est censé refléter le fait que Sotchi est le point de rencontre entre les montagnes et la mer.

Bien sûr, ce logo ne plaît pas à tout le monde : trop d’éléments sur ce logo, "Sochi" sans S majuscule, un 2 qui ressemble à un Z, un design moche (certaines critiques manquent un peu d’argumentation), ... Mais beaucoup soulignent que c’est toujours mieux que le logo de Londres 2012 et que le design est jolie. De toute façon, les goûts et les couleurs ... (ou comme on dit en russe " ?? ???? ? ???? ????????? ???!")

La chance a choisi son camp

Par Aurialie le 20.11.2009 à 00h52

Contrairement à la France, la Russie n’avait pas sa bonne étoile hier pour lui permettre de se qualifier pour la Coupe de monde de football, qui se tiendra en Afrique du Sud en 2010. Oleg Kozyrev, via les Roulitiki, nous explique pourquoi.

- Salut, roulitik DI !
- Salut, roulitik Vo !
- Alors, on a perdu
- Eh oui... Vo, tu m’avais dit que si le président était dans les tribunes, la chance serait du côté de nos footballeurs
- Tout à fait. Mais la chance, ce n’est pas comme les électeurs, on ne peut pas la tromper. C’est le vrai président qui doit être dans les tribunes
...
- Vo, la prochaine fois, tu t’assoiras à côté de moi ?

Mais, en plus d’avoir la chance d’avoir son vrai président dans les tribunes, la France a également eu une main chanceuse...

Asgarda, les amazones ukrainiennes

Par Aurialie le 04.10.2009 à 02h37

Art folklorique, sport, art martial rythment la vie de ces jeunes femmes, véritables amazones des temps modernes. L’activité qu’elles pratiquent, leur philosophie, est l’Asgarda. A la fois art martial des femmes ukrainiennes, principes de développement harmonieux et système moral et éthique, l’Asparga a été créée il y a une trentaine d’années par Kateryna Vitaliyivna Tarnovska pour raviver l’ancienne tradition des femmes guerrières. Cette série de photos de Guillaume Herbaut fait partie d’un remarquable reportage sur les Cosaques d’Ukraine. En 2004, intrigué par l’implication des cosaques dans la révolution orange (les filles d’Asgarda portent d’ailleurs un tee-shirt avec le portrait de Ioulia Timochenko), le photographe a voulu savoir ce que signifiait être cosaque de nos jours. Initialement publiées dans un numéro du Monde2 de septembre 2006, certaines photos sont ressorties sur le site Planet fin septembre.

D’autres photo-reportages de Guillaume Herbaut méritent également qu’on s’y arrête, comme par exemple ses séries sur Tchernobyl, dont une, Tchernobylsty, a obtenu le prix Kodak de la Critique 2001 et le prix Fuji du livre 2004. Il a également obtenu en 2004 le premier prix Lucien Hervé et Rodolf Hervé, "pour ses qualités qui s’inscrivent dans une vision contemporaine de la photographie : distanciation, frontalité, caractère elliptique de l’image, associé à un sens de l’histoire – passé, présent, et de l’environnement."

Photo : Guillaume Herbaut sur Oeil public

Pas de sport sur les morts

Par Aurialie le 18.07.2008 à 00h11

Telex : Je faisais mention mardi de la lettre de l’association Mémorial, envoyée au Ministère des situations extraordinaires, demandant l’annulation d’une compétition sportive sur la montagne Sekirnaïa, l’un des pires endroits de la prison de l’archipel Solovetski. Hier, le ministre Sergueï Choïgou a fait savoir à Mémorial que la compétition n’aurait finalement pas lieu sur la montagne tragique. Un combat gagné pour l’association.

Du sport sur des morts

Par Aurialie le 12.07.2008 à 23h18

L’organisation Mémorial a adressé au ministre des situations extraordinaires, Sergueï Choïgou, une lettre demandant la suppression d’épreuves sportives le jour de la commémoration des victimes des répressions politiques sur l’archipel Solovetski. L’Administration centrale de la région d’Arkhangelsk a en effet eu la bonne idée d’organiser des compétitions régionales de combiné début août en pleines journées du souvenir, sur la montagne Sekirnaïa, symbole tragique du premier goulag bolchevik. Des milliers de pèlerins de différents pays viennent traditionnellement s’y recueillir, les amateurs de sport vont donc faire tâche dans ce dramatique décor.

Les îles Solovetski (ou Solovki), situées dans la mer Blanche, sont célèbres pour son monastère du XVe siècle. Par un décret de Lénine, en 1923, le monastère est transformé en camp à mission spéciale (SLON), premier camp de rééducation par le travail. Toutefois, l’administration impériale russe utilisant déjà le monastère pour les prisonniers politiques, un décret interdit l’enfermement des politiques dans le SLON en 1925. Il est finalement fermé quatorze ans plus tard, pour deux raisons : la guerre approche (et l’archipel est proche de la Finlande) et le camp est trop petit, les espaces sibériens permettent d’enfermer beaucoup plus de monde. En 16 ans d’exploitation, des milliers de prisonniers sont morts, mais leur nombre n’exact n’est toujours pas connu.

Photo : Le goulag de l’archipel Solovki (source Paranamio)

Se souvenir ou faire la fête

Par Aurialie le 22.06.2008 à 23h38

Le 22 juin est le jour du souvenir et de la douleur en Russie, car il marque l’entrée de l’URSS dans la Seconde guerre mondiale, suite à l’attaque de l’Allemagne nazie (en 1941). De nombreuses célébrations étaient prévues dans toute la Russie. Mais elles ont dû être beaucoup moins suivies que celles qui ont éclatées après la victoire de l’équipe de football russe en quart de finale du championnat d’Europe. Plusieurs milliers de supporters sont sortis dans les rues fêter la victoire sur les Pays-bas, il y en avait un demi-million rien qu’à Moscou.

Encore des récompenses

Par Aurialie le 02.06.2008 à 00h03

La ville de Kazan a eu l’honneur d’apprendre hier qu’elle avait été choisie pour l’organisation des Universiades d’été en 2013. Peu connu en France, cette compétition internationale universitaire multi-sports est organisée par la Fédération internationale du sport universitaire (FISU). La France a accueilli une seule fois ces jeux, en 1960 à Chamonix.

Celle-ci a d’ailleurs également reçu ce week-end une récompense lors de IIe festival international André Tarkovski "Zerkalo", qui se tenait à Ivanovo. Plus précisément c’est le film Les toits de Paris d’Hiner Saleem qui a obtenu le Grand Prix pour le meilleur film dramatique.

Source : Lenta.ru

Bon mois pour la Russie

Par Aurialie le 25.05.2008 à 20h33

C’est décidément le mois de la Russie, tout du moins au niveau sportif et culturel : victoire du Zénith Saint-Pétersbourg à la coupe de l’UEFA, championne du monde de hockey (1e fois depuis 15 ans), 1e victoire à l’Eurovision (avec Dima Bilan). Nouvelle récompense aujourd’hui : mention spéciale de la Caméra d’or pour la jeune réalisatrice Valeria Gaï Guermanika pour son film Ils mourront tous sauf moi, qui met en scène la vie de trois lycéennes de quatorze ans vivant dans la banlieue de Moscou. Pour en savoir plus, lisez cette longue critique de Critikat.

Top 10 des évènements marquants (Ria Novosti)

Selon Ria Novosti, les 10 évènements marquants de l’année 2007 en Russie sont les suivants :

1 - Vladimir Poutine, proclamé "personnalité de l’année" par le magazine américain Time, désignant son successeur et dévoilant son avenir politique en qualité de Premier ministre.

2 - La nouvelle loi fédérale pour les élections à la Douma d’État selon laquelle seuls des partis politiques, et non des individus, sont autorisés à participer aux législatives.

3 -La victoire écrasante de Russie unie aux élections législatives du 2 décembre.

4 - Le décès de Boris Eltsine, 1er président de la Fédération de Russie, le 23 avril suite à un arrêt cardiaque.

5 - La démission du gouvernement du premier ministre russe Mikhaïl Fradkov le 12 septembre.

6 - La suspension de la participation de la Russie au Traité sur les forces conventionnelles en Europe (FCE).

7 - L’arrestation du vice-ministre russe des Finances Sergueï Stortchak et de deux entrepreneurs, le 16 novembre dans le cadre d’une enquête sur une affaire de détournement de fonds publics.

8 - La tempête de force six du 11 novembre provoquant un nombre sans précédent d’accidents en mer d’Azov et en mer Noire.

9 - La décision du Comité international olympique choisissant la ville russe de Sotchi pour organiser les Jeux Olympiques d’hiver de 2014.

10 - La qualification de l’équipe russe de football pour la finale de l’Euro-2008 qui se déroulera l’été prochain en Autriche et en Suisse.

Tout cela est bien officiel, ma sélection d’évènements marquants prochainement !

Basket-ball bien armé

Par Aurialie le 17.09.2007 à 00h43

L’équipe de basket-ball russe vient de remporter le championnat d’Europe de basket-ball contre l’Espagne 60 à 59. Ce qui n’a rien d’étonnant quand on voit combien l’équipe nationale russe est bien armée avec Andreï Kirilenko, qui se surnomme lui-même AK-47 (le petit nom de la Kalachnikov la plus répandue dans le monde) et leur sponsor Rosoboronexport, agence russe en charge des exportations d’armes.

Ces armes secrètes sont toutes les deux richement dotées : le grand Andreï Kirilenko (2m06) est lejoueur de basket-ball russe le mieux rémunéré (revenu de 11,5 millions de dollars) et le carnet de commandes de la Rosoboronexport (dont le président Sergueï Tchemezov est un allié de Sergueï Ivanov, prétendant à la présidence russe) s’élevait en août 2006 à 21 milliards de dollars. L’AK-47 a d’ailleurs fêté dignement ses 60 ans le 5 juillet de cette année, en présence de son vaillant créateur, Mikhaïl Kalachnikov, 88 ans. A cette occasion, il a déclaré : "J’ai créé l’arme automatique AK-47 non comme un moyen de violence, mais comme un outil de défense de mon pays, de mon peuple. Je veux croire que l’arme que j’ai créée se trouvera toujours du côté de la paix, la sécurité, l’honneur et la justice."

Image : Kirilenko.ru

Sotchi : des jeux écologiques ?

Par Aurialie le 24.08.2007 à 23h58

Ce n’est pas ce que semble penser Greenpeace, inquiet des conséquences des travaux qui vont être entrepris pour construire les nombreuses infrastructures nécessaires à un événement tel que les Jeux Olympiques d’hiver. Destruction d’une partie de la réserve naturelle du Caucase Ouest, site protégé par l’Unesco où vivent des espèces végétales et animales rares, construction d’une deuxième centrale thermique et d’une ligne de chemin de fer à grande vitesse, … les raisons de leur inquiétude sont nombreuses et réelles.

Une première réponse a été apportée par les autorités russes, par le biais du Service fédéral des forêts de Russie (Rosleskhoz) qui s’est engagé à contrôler les forêts dans le territoire de Krasnodar par satellite. Le service veillera notamment à ce que les constructeurs des ouvrages olympiques respectent la législation forestière en vue de protéger les écosystèmes de Sotchi et du territoire de Krasnodar. Mais l’association écologique souligne que la législation concernant les parcs nationaux et réserves naturelles a été allégée, justement pour ne pas gêner la candidature de Sotchi à l’organisation des JO.

Des habitants de Sotchi sont préoccupés par le fait que des routes vont être élargies, impliquant le déplacement d’une partie de la population locale. Des militants de l’Autre Russie, qui manifestaient jeudi dans la future ville olympique, ont été arrêtés et les tracts et journaux de propagande ont été saisis pour vérifier s’il n’y avait pas des éléments extrémistes.

La lutte entre les autorités et les opposants au régime ne fait que commencer à Sotchi.

Photo : Réserve naturelle du Caucase, source Greenpeace,

La violence des skins n'a pas de limite

Par Aurialie le 13.08.2007 à 21h56

Les skinheads russes ne semblent pas avoir de limites dans leurs attaques contre les populations d’Asie centrale. Gazeta.ru révèle aujourd’hui qu’une vidéo intitulée très sobrement " Opération du NCPR (Parti national-socialiste de Russie) - arrestation et exécution de deux colons du Daguestan et du Tadjikistan – année 2007" a circulé quelques heures sur des blogs russes, avant d’être retirée. Sur ce film, qui commence par un joli paysage estival, des hommes en habit de camouflage assassinent froidement deux jeunes dans une forêt.

La vidéo, qui se trouve toujours sur un site national-socialiste hébergé aux États-Unis, est accompagnée de la mention suivante (en russe) : "Notre temps est venu ! Maintenant, les nationalistes russes vont prendre leur revanche sur les occupants. Maintenant, ça va en effet être violent et exemplaire. Notre lutte est montée d’un cran supplémentaire !"

Devant un tel déchainement de violence, on ne peut que saluer la déclaration du footballeur Andreï Tikhonov dans le journal Tvoï den’. Le sportif s’est indigné contre l’utilisation de son nom par des supporters racistes des clubs du Krylia Sovetov de Samara et du Spartak Moscou. Ces derniers ont déployé une banderole où il était écrit : "le n°11 n’est que pour Tikhonov. Les singes rentrent chez eux !"

Tikhonov a joué dans les deux équipes citées ci-dessus avec le n°11. Or aujourd’hui, ce maillot est porté au Spartak par le Brésilien Wellington et à Samara par le Colombien Kintero. Tikhonov a déclaré : "Des choses, comme le racisme, ne me plaisent pas. En ce qui me concerne, j’ai besoin du soutien des supporters du Spartak, qui me comprennent et m’aiment. Mais quand ce soutien implique des insultes envers des footballeurs d’une autre couleur de peau, cela me révolte. Je n’ai jamais été fasciste et il m’est désagréable de savoir que mon nom soit mêlé de gré ou de force dans ce scandale." Il a rajouté : "Je ne permettrai jamais à personne d’appeler un autre footballeur "nègre", "noir" ou "singe". De tels précédents dans notre football existent - rappelons nous les offenses, les bagarres, les crachats. Nous devons lutter contre cela." Six points en moins et une amende de 500.000 euros ne seront surement pas suffisants pour régler le problème des supporters hooligans, la France, l’Angleterre, l’Italie, l’Allemagne et bien d’autres pays en savent quelque chose.

Source image : wcc-coe.org

Russie33
Russie05
Russie31
Russie19
Russie29
Russie45
Russie43
Russie35
Russie21
Russie03
Russie12
Russie13