Tous les articles sur le mot clé : anecdote

C'est le 1er avril, wouai, génial !

Par Aurialie le 01.04.2007 à 02h55

Les actualités ne sont pas forcément très drôles en ce moment, cette journée du 1er avril va peut être mettre un brin d’humour dans notre monde. Seule blague repérée pour le moment sur le Net : Wikipédia est passé en orange. Serait-ce en hommage aux milliers opposants ukrainiens, alliés de la Révolution d’Orange, qui ont manifesté aujourd’hui pour la dissolution du Parlement et l’organisation d’élections législatives anticipées ?

Alors que chez nous, la blague la plus ancienne est celle du poisson accrochée dans le dos d’une personne, en Russie, on a(vait) l’habitude de dire "vous avez tout le dos blanc", comme si la personne s’était adossée à un mur sale ou couvert de peinture encore humide. Cette boutade bonne-enfant serait issue du dictionnaire d’Ellotchka Chtchoukina, personnage du roman Les douze chaises d’Ilf et Pétrov. C’est dans ce même roman (chapitre 23) que se trouve une des seules phrases françaises que connaissent les Russes : "Cherchez la femme".

En ce 1er avril, comme le petit bonhomme sur l’image de droite, ne croyez à rien (tout est vrai dans cet article, tout de même) !

Source image : smile-card.ru

Les nazillons ont-ils quelque chose d'inquiétant ? (et bonne fête de Hannouka)

Par Mathilde le 18.12.2006 à 16h02

J’ai pris l’habitude depuis maintenant trois ans d’aller passer les derniers jours de l’année et les plus ou moins premiers de celle à venir en Moscovie, dûment munie d’un très joli (je dirais même de plus en plus joli) visa que je vais chercher là où on ça se trouve.

J’ai donc persisté ce matin et me suis pointée au consulat ; au passage, personne n’aura été insensible à la nette amélioration de l’accueil dans ce lieu douillet, avec notamment et évidemment, mention spéciale pour le jeune homme du fond.
Bref, je me pointe donc, pour une fois pas une heure avant l’ouverture, et grand bien m’en a pris, puisque non seulement il fait froid, mais surtout, et c’est le point que je voulais soulever, ne nous impatientons pas, parce qu’il n’y avait quasimment personne.

Quelle surprise, donc, que les Français et nos amis les résidents ne fassent plus cette queue le long de la grille du consulat, où les sentiments les plus élémentaires de bienveillance avaient la vie dure (oh ! faut pas doubler !, et gniark gniark gniark, je suis à la 32e position et la blonde décolorée à la 43e, bien fait pour son coiffeur).

Et comme je n’en reviens pas de ma surprise, je cherche des explications.
Est-ce que tout le monde passe par des agences ? (explication moyen exaltante, encore que.)
Est-ce que les élections (françaises) se profilent et que, réaction économique paraît-il, les gens freinent les dépenses ?
Ou est-ce que les, me semble-t-il, nombreuses infos sur le racisme primaire qui sévit sec en Popovie, sur les mesures anti-étrangers en tout genre, auraient raison des motivations de certaines et certains (si l’on suppose un micmac confusionnel tourisme/nationalisme, où de toutes les façons la Russie donnerait l’image d’un pays inhospitalier) ? Je n’ai personnellement pas vu le fameux reportage sur les skins de Saint Petersbourg (Envoyé spécial d’il y a deux semaines, je crois) qui a plus qu’ému beaucoup de gens, si j’en juge par les échos.

Bref, qu’en pensez-vous ? Après/avec mafia-vodka, la Russie est-elle associée dans l’imaginaire collectif à un grand Etat haineux ? Si oui, lui tourner le dos n’est certainement pas une bonne solution, mais en même temps, nul n’est tenu à des vacances engagées.

Russie41
Russie06
Russie40
Russie37
Russie24
Russie17
Russie08
Russie45
Russie31
Russie34
Russie04
Russie30