Tous les articles sur le mot clé : vidéo

Joyeux anniversaire M. Chevtchouk

Par Aurialie le 18.05.2012 à 22h31

Je sors de 15 jours de silence pour célébrer le 55e anniversaire (le 16/05) de Iouri Chevtchouk, leader de groupe DDT que j’ai découvert lors de mon 2e voyage en Russie, avec la chanson  ????? (Automne). Presque 10 ans après, je n’ai pas oublié les paroles apprises lors de ce cours à l’Université de Iaroslavl (l’un des seuls cours dont je me souvienne d’ailleurs...)

Sur cette vidéo, Iouri Chevtchouk interprète la chanson  ?????? (Patrie), lors de la manifestation du 4 février. Il la chante aussi lors de concerts "normaux", mais je préfère cette version acoustique. Alors, longue vie à Iouri !

Le méga Moskva-City en miniature

Par Aurialie le 26.04.2012 à 22h01

Il y a plus de 9 mois, le peut-être prochain maire d’Omsk Ilya Varlamov avait été empêché de prendre des photos des gratte-ciel du futur grand centre d’affaires de Moscou, Moskva-City, ce qui lui avait donné l’idée de créer un symbole "Photographie autorisée". Aujourd’hui, la société Potok, qui gère la construction de ce qui deviendra la plus grande tour d’Europe, la tour Federatsia, a invité le photographe au 56e étage pour lui permettre de prendre autant de clichés de la ville et du chantier qu’il le souhaitait.

Au delà de la 30e seconde, on peut alors voir un très bon montage en tilt-shift, qui donne cette fameuse impression de maquette, entrecoupé d’images filmées par la société Potok. Bref, un bon clip promotionnel pour cette tour géante, qui avait fait parler d’elle au début du mois suite à un impressionnant incendie.

Une question pas si simple

Par Aurialie le 09.04.2012 à 19h41

Les cérémonies de remises de prix, que ce soit pour la musique, le cinéma, la télé, ... c’est souvent politiquement correct. En France, nous avons parfois eu des interruptions des intermittents de spectacle, apostrophant le ministre de la Culture sur les régimes d’indemnisation, mais jamais rien de très scandaleux. Hier, à la cérémonie Nika, récompensant l’industrie cinématographique russe, une question de la présentatrice Ksenia Sobtchak à l’une de lauréate a fait l’effet du bombe et provoqué un mini-scandale et de nombreuses réactions d’internautes.

Les actrices Tchoulpan Khamatova et Dina Korzoun ont reçu un prix spécial pour leur implication dans le fonds de bienfaisance  ?????? ????? (Fais don de la vie), créé pour venir en aide aux enfants gravement malades. Après un discours élogieux de l’acteur Evgueni Mironov, la présentatrice Ksenia Sobtchak, fille de l’ancien maire de St Pétersbourg Anatoli Sobtchak et nouvellement soutien de l’opposition, s’est adressée à Tchoulpan Khamatova pour lui dire combien elle trouvait que c’était une personne formidable et talentueuse, puis pour lui demander, si elle n’avait pas eu de fondation, si elle aurait apporté son soutien à la candidature de Vladimir Poutine ou bien si elle serait restée à l’écart de la politique ? Comme l’explique l’Express, Tchoulpan Khamatova a été au centre d’une controverse après avoir tourné comme d’autres artistes dans un clip électoral de soutien à Vladimir Poutine. La rumeur s’est répandue sur les blogs qu’elle avait été forcée de le faire sous peine de voir d’être privée de financement pour sa fondation. Evgueni Mironov fait d’ailleurs allusion à cette rumeur dans son discours, en faisait référence aux "avortons" et "vauriens qui restent sur leur canapé". Tchoulpan Khamatova ne répond pas à la question de Ksenia Sobtchak, qui explique sur scène, puis sur son blog, avoir seulement posé une question, en disant que c’est la fête du cinéma et en racontant comme le fonds avait été créé.

Alors, est-ce bien le bon endroit pour poser une telle question, et surtout à ce moment ? Peut être, pas. En tout cas, il a fallu certainement un sacré courage pour le faire. Après, la question du soutien des artistes et sportifs à des hommes et femmes politiques est également ouverte, surtout quand c’est pour de mauvaises raisons (comme par exemple, Depardieu, Sarkozy et la résolution du problème à l’étranger du premier par le second...).

RasPoutine, 2 - Poutine

Par Aurialie le 29.03.2012 à 23h38

Le premier clip du projet solo du leader du groupe  ????, Igor "Cache" Lobanov, a mis du temps à sortir, mais ça valait le coup.

Le groupe, c’est Mode-M et la chanson " ????????" ("Raspoutine"), ce qui permet pas mal de jeux de mots avec Poutine (indirectement très présent dans le clip), comme par exemple :

(...) … ??? ?? ??? — ????? (voilà, cette fois, Poutine)
 ????????, ??? — ????? (Raspoutine, 2 - Poutine // ???, ???, .. signifie en français 1, 2, ...)
 ??? ?? ???????? ? ?????? (Comment ne pas se tromper dans les mots)

L’ensemble des paroles est consultable ici.

L'amour comme revendication

Par Aurialie le 07.03.2012 à 21h06

Après Pussy Riot, voilà un autre groupe russe punk, mais cette fois-ci tendance electropunk/electroclash, Barto. Formé en 2006 par Maria Lioubitcheva (chant, musique), Evgueni Koupriianov (synthé, chant) et Alekseï Otradnov (paroles), il se caractérise par des paroles ironiques, sociales, parfois blasphématoires, des rythmes dansants, le tout formant un "anarchisme sexy" (expression de Zvuki.ru). La vidéo ci-dessous, envoyée par Fabien, lecteur de ce blog, est un moyen de le découvrir.

Cette chanson, intitulée " ??????" (Prêt ?), est sortie en août 2010 et est rapidement devenue un hymne de l’opposition. Les paroles (certainement la phrase "Incendier pendant la nuit les voitures des flics") ont d’ailleurs été jugées extrémistes et un des clips, pornographique. La version ci-dessus, moins trash, est composée de photos des manifestations de l’opposition de Saint-Pétersbourg. On y croise pas mal de têtes connues.

Fin 2011, Barto a décidé de sortir un album composé uniquement de versions remixées de cette chanson. Et le 5 mars, est sorti leur nouvel album  ??????! ???????????? (Salut ! Totalitarisme).

Pour finir, voilà les paroles en russe :
_ ?? ??????????? ???????? ??????
_ ??? ? ?????? ??? ?????
_ ???????????? ????? ? ??? ??? ????
_ ? ?? ???????? ? ?????? ?? ?????
_ ?????? ??? ???????? ??????? ? ???????? ???????
_ ?????? ??? ???????
_ ? ??? ??? ?? ????? ?????? ? ????????? ?????????? ? ????
_ ??????? ?????

_ ? ?????? ? ?? ?????
_ ????????? ????? ?????? ??????
_ ??? ??? ??????? ????? ??????? ???????? ?????
_ ? ????????? ??? ??? ???? ????? ?????

_ ? ?????? ? ?? ?????

_ ???? ????? ???? ?? ???????????? ????? ????
_ ?? ?????? ???????? ??? ????? ????? ??? ???? ???????
_ ?? ? ???? ??? ??????? ??? ??????? ????? ????? ????????? ????????
_ ?? ???? ?????? ? ?? ?????? ?????? ??????

Et leur traduction en français :
Nous nous sommes heurtés par hasard en automne
Comme maintenant, il pleuvait
Les manifestations les drapeaux je vois tout cela
Et tu regardes, et n’attends personne
L’amour comme une cigarette serrée dans des doigts tremblants
L’amour comme revendication
Et voilà déjà nous nous chauffons les doigts sur des verres en carton de café
Le soir l’arrestation

Je suis prête et tu es prêt
Incendier pendant la nuit les voitures des flics
C’est d’une manière générale la vie, le signe du bon goût
Du côté de ceux pour qui la loi est une ordure

Je suis prête et tu es prêt

La journée nous dormons longtemps nous ne nous montrons pas nous restons à la maison
Dans les rues nous communiquons comme si nous étions des étrangers ou à peine des connaissances
Mais je sais qu’un jour j’aurai la chance de devenir ta vraie fiancée
Pour nous ils viendront et nous arracherons l’anneau ensemble

12 ans de Poutine en 2 min

Par Aurialie le 03.03.2012 à 00h56

En mode Simpson et en un plan fixe, chapeau à Egor Zhgun (déjà cité ici), tout y est... ou presque ! Et en plus, il n’y a rien à traduire !

Vivement les 12 prochaines...

Poutine l'immortel

Par Aurialie le 28.02.2012 à 20h16

On m’accuse de ne pas aimer Vladimir Poutine, alors pour détromper mes lecteurs, voilà une vidéo montrant tous les exploits du Premier ministre russe depuis qu’il est au pouvoir : pilote de Formule1, chasseur de baleine à l’arbalète, biker, joueur de piano, chanteur, … Un vrai superman !

Bon d’accord, il n’y a pas que des images de Poutine. On voit également des images du film  ???, ?? ????????? ????????… de Mikhaïl Iouzovski, le tout sur une des chansons du film. Le refrain est le suivant :
_ ??? ?????, ??????????? ?????,
_ ??? ???????? ? ??????,
_ ??? ?????, ??????????? ?????,
_ ???????- ????.
_ ????? ???????, ????? ?????????,
_ ?????? ?? ??????? – ???????.

Et en voilà une traduction :
Notre Kachtcheï, notre Kochtcheï l’immortel,
Notre soutien de famille et bienfaiteur
Notre Kachtcheï, notre Kochtcheï l’immortel
Petit père.
Le plus puissant, le meilleur,
Tu ne diras rien Rien à dire – bravo.

La ressemblance entre Vladimir Poutine et ce Kochtcheï l’immortel (personnage de la mythologie slave) est frappante, non ?

Ah..., je me moque, je me moque, je suis méchante..., mais pas plus que Karl Zéro, avec son reportage "Dans la peau de Vladimir Poutine", qui est diffusé ce soir sur Arte, dans le cadre d’une soirée "Russie, I Love Democracy".

L'erreur est humaine... et drôle, surtout avec un chat

Par Aurialie le 24.02.2012 à 22h54

Sur internet, on aime les lolcats et se moquer des erreurs des autres, la preuve en vidéo. La cible : Maxime Perevalov, jeune activiste des Nachis, mouvement pro-Kremlin. Son tort : avoir filmé pendant près de 30 minutes une discussion avec un homme, qu’il a pris pour Boris Nemtsov, membre de l’opposition. La discussion n’était pas forcément sympathique, le jeune homme lui demandait s’il avait fait son service militaire, pourquoi il soutenait le terrorisme, s’il allait à Toronto pour recevoir de l’argent des États-Unis et ainsi organiser des manifestations en février, ... L’homme lui a bien dit qu’il n’était pas Boris Nemtsov, mais le jeune homme a continué à lui poser les mêmes questions. Au bout de 15 minutes, ca en devient gênant. Et quand on sait qu’il a accusé Boris Nemtsov de l’avoir agressé et pris son téléphone au début du mois à l’aéroport Domodedovo, c’est encore plus gênant...

Heureusement, la vidéo ci-dessus, parodie "lolcat" de la vidéo de Maxime Perevalov, intitulée "Information compromettante sur l’opposant Boris Nemtsov", remet un peu de légèreté.

Sur Twitter, aussi, on se moque, notamment Oleg Kozyrev avec le tweet "Le Nachiste Perevalov est resté toute une journée devant la maison d’un opposant, avant de comprendre que c’était sa propre maison" ou encore FakeNTV en écrivant "Le Nachiste Perevalov a essayé pendant 4h, à Auchan, d’obtenir un commentaire sur les études à Yale d’un frigo avec un poisson, qu’il avait pris par erreur pour Navalny".

Encore quelques détournements et il deviendra un mème aussi connu que Keanu Reeves. Par contre, pour la carrière politique, il est peut être préférable qu’il arrête de faire des films ;-)

Envie d'être observateur des élections ? (2)

Par Aurialie le 22.02.2012 à 00h00

"Dans notre pays, il existe un magicien puissant, mais une force est capable de lui résister...", telle est la phrase qui accompagne cette vidéo, incitant les Russes à s’inscrire comme observateur de la prochaine élection présidentielle. La voix-off explique que ce magicien connait la magie électorale et qu’il a de nombreux pouvoirs : changer les chiffres, transformer un "non" en "oui" et inversement, modifier les bulletins de vote, ... Il peut donc tout faire, tant que personne ne voit ses tours, ni ne l’observe... D’où la création du site Rosvybory.org pour devenir observateur.

C’est Alexeï Navalny, ou plutôt Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom, qui est à l’origine de ce site. Il a déjà mis en ligne le site Rospil.info, projet public ayant pour but de contrôler les appels d’offres des organismes publics. Ce matin, l’agence de presse de l’Oural, UralPress, annonçait ainsi la suspension d’un appel d’offres du ministère de la Santé pour un marché de 117 millions de roubles dans la région de Tcheliabinsk, suite à une plainte de Navalny relevant des violations de la législation fédérale.

Le bloggeur avocat a également créé le site Rosagit.info, réunissant tout un arsenal de "propagande" contre le parti des escrocs et des menteurs (à savoir le parti Russie Unie) : affiches, tee-shirts, autocollants, .... A cela s’ajoute un concours d’affiches, le résultat sera connu d’ici quelques jours. Voilà déjà un clip, participant au concours, réunissant des images de la dernière manifestation pour des élections honnêtes. Cet article finit ainsi comme il a débuté !

Quinze vies à l'Est

Par Aurialie le 20.02.2012 à 22h12

Avec quelques jours de retard, je viens de découvrir le projet "15 vies à l’Est" (en anglais "15 young by young"), consistant en une série de reportages de 13 minutes de 15 jeunes réalisateurs vivant dans les 15 anciennes républiques de l’Union soviétique. L’objectif : dresser un portrait de leur génération. Les 15 réalisateurs appartiennent en effet à une génération unique née en Union Soviétique, mais qui s’est ensuite développée dans des États indépendants. Les courts-métrages permettent donc de découvrir leur quotidien, leur expérience, leur vision du monde, leur culture, … depuis la fin de l’URSS, il y a maintenant 20 ans.

Chaque jour, depuis le 6 février (et jusqu’au 24 février) à 10h30, Arte diffuse un des reportages. Vous pouvez donc encore voir l’Ukraine, le Kirghizstan, la Lettonie et l’Arménie. Pour le moment, je n’ai pas trouvé les vidéos sur la VOD d’Arte ou sur des sites de partage de vidéos, vous pouvez donc déjà voir la bande-annonce ci-dessus, visiter le site du projet et également voir les dessins animés de onze réalisateurs sur leur jeunesse.

Sur la page de présentation des réalisateurs, en plus des infos biographiques, on découvre parfois des extraits de leur travail ou encore leurs chanson et dessin animé préférés. Ainsi, sur la page de la réalisatrice russe Sveta Strelnikova, on peut (re)voir le célèbre dessin animé Malych et Karlson (????? ? ???????) et une chanson de Milyi. Côté projet, elle a tourné son reportage sur une personnalité connue de Spoutnitsi, Artiom Loskoutov et sa Monstratsia. Petite parenthèse pour finir : ce garçon plein d’idées organise le lendemain de l’élection présidentielle à Novossibirsk une Parade des doutes (sur les différents aspects de la vie, pas seulement politiques).

Du pétrole en échange de rien

Par Aurialie le 18.02.2012 à 20h58

Voilà la bande-annonce d’un reportage traitant de la question de la redistribution des revenus issus des richesses de la Sibérie. Son auteur n’est pas un inconnu, c’est Artiom Loskoutov, artiste et organisateur de Monstratsia à Novossibirsk. Il a eu l’idée de ce documentaire de 45 min, mené avec Dmitri Margoline, en roulant sur les routes de Sibérie, car elles ne sont comme elles devraient être (pas assez nombreuses, pas assez bonnes), vu les richesses locales.

Sur le site du film, on peut lire qu’en Sibérie, on trouve 85 % des stocks russes de plomb et de platine, 80 % du charbon et de la molybdène, 71 % du nickel, 69 % du cuivre, 44 % de l’argent, et 40 % de l’or. Et c’est dans le Kouzbass que 50 % de toute la production nationale de la houille est produite, que 90 % du gaz naturel russe et 70 % du pétrole russe y sont extraits. Le budget fédéral profite ainsi des richesses et du travail de la Sibérie, mais les habitants de la Sibérie n’en voient pas la couleur, en tout cas, pas à la mesure de leur contribution au budget. Entre 2010 et 2015, le budget de construction et maintenance des routes en Sibérie est de 2,7 milliards de dollars, la construction d’un nouveau périph’ autour de Moscou - 15,4 milliards de dollars.

C’est pourquoi Artiom Loskoutov a expliqué : "Le réseau actuel des routes interurbaines est surtout fédéral et ne répond pas aux exigences du monde moderne. Une fois nous nous sommes posé la question : quelles routes sont nécessaires à la Sibérie et que faut-il faire pour cela ? Notre film est une tentative de recueillir les réponses." Et les réponses sont données par des hommes politiques, des fonctionnaires, des journalistes et de simples habitants.

Certains estiment que ce reportage nourrit le slogan populiste " ?????? ??????? ??????!" ("Assez de nourrir Moscou !"), d’autres trouvent que le film reflète la position réelle des Sibériens et éclaire l’important problème de distribution des revenus entre les régions.

Les auteurs essaient de diffuser le reportage dans de nombreuses villes actuellement, espérons qu’il soit un jour mis en ligne en totalité sur Internet pour en savoir un peu plus.

PS : Du pétrôle en échange de rien est le titre du reportage d’A. Loskoutov.

Images chocs pour clics en série

Par Aurialie le 17.02.2012 à 01h37

Rien ne vaut une vidéo virale pour faire parler d’un sujet qui vous tient à coeur et la vidéo ci-dessous en est un parfait exemple, même si le but n’est certainement pas atteint au final.

Cet extrait de reportage, plus vrai que nature, traite de l’ouverture du procès d’un Vladimir Poutine enfermé dans une cage, tel Mikhaïl Khodorkovski, mais pour un tout autre motif : préparation d’acte terrorisme pour intimider la population et influencer le gouvernement actuel. Cette vidéo est en fait un teaser pour un reportage de 42min, intitulé "L’assassinat de la Russie", sorti en 2002, mais interdit en Russie, et tourné notamment par Alexandre Litvinenko, mort empoisonné au polonium le 23 novembre 2006. On voit d’ailleurs la jaquette du DVD à la seconde 36 du reportage.

Cette vidéo montre une fois de plus la créativité de l’opposition russe, puisque elle a été vue par plus de 3,5 millions d’internautes en l’espace de 3 jours, mais seulement 100.000 personnes ont regardé le reportage de Litvinenko à l’heure ou j’écris ces lignes. Cinquante secondes d’images chocs feront toujours plus de clics qu’un reportage sérieux de 42 minutes.

Poutine, un dieu ? Non, Poutine, adieu !

Par Aurialie le 12.02.2012 à 18h21

Vous vous rappelé sûrement de la superbe chanson " ?????? ??? ?????" ("[Je veux un homme] Comme Poutine"), sortie en 2002, présentant le Président russe de l’époque comme l’homme idéal : un homme fort, qui ne boit pas, qui ne fait pas de peine et qui ne s’enfuit pas. L’auteur de cette chanson, Alexandre Eline, rocker dissident quand la Russie était encore l’URSS, précise dans une interview, qu’elle avait été écrite sur un ton un peu ironique, mais l’euphorie du moment pour cet homme politique jeune, qui voulait faire avancer son pays, en a fait un vrai hymne à son honneur.

Alexandre Eline continue à faire de la musique. Il a notamment fait son retour en chanson en novembre 2010, en publiant, sous le nom de groupe RabFaq, une vidéo qui a été vue des milliers de fois sur Internet, devenant un hit de la blogosphère russe. Il s’agissait de la chanson " ??? ?????? ???????? ?? ??????", que l’on peut traduire par "Notre asile de fous vote pour Poutine". Et depuis décembre 201, RabFaq a sorti ainsi plusieurs chansons, dont les clips sont faites d’extraits de vidéo youtube (ou rutube) : " ????? ?????" ("Rubans blancs", en référence aux rubans que mettent les opposants au gouvernement lors des manifestations des derniers mois), " ????? ????? ? ??????" ("Nouvelle chanson sur la vérité"), dont le refrain est : "La vérité est plus haute que les murs du Kremlin / La vérité est plus vive que les étoiles du Kremlin / Je n’attends plus dans la cuisine les changements / Je me dresse de toute ma taille sur la place" et enfin " ?????, ??????!" ("Poutine, Adieu !", vidéo ci-dessous).

La chanson débute ainsi : "Il y a un mec dans notre puissance natale / Il est presque aussi populaire d’Archavine/ Il vole dans le ciel, et plonge dans l’eau (…) / D’une Lada Kalina il a fait une Ford / Avec lui même sur le cul on est fier / C’est pourquoi nous aimons notre chef sans réserve".

Et un peu plus loin "Et Loukachenko est devenu un enfant bien sage / Et l’Ukraine ne pique pas notre gaz en cachette / Le Russe travaille mieux que le Chinois / Et Angela Merkel nous la tenons par les c… /Ce n’est pas en vain que tous respectent notre leader." Cette chanson est donc dans la lignée de " ?????? ??? ?????", mais cette fois-ci il n’y a pas d’ambiguité sur le sens de la chanson, car elle se termine par : "Alpha Centauri, Tau Ceti / T’attendent, un bon surhomme /Ton navire spatial est prêt / Poutine, adieu à jamais".

Des Français en Russie

Par Aurialie le 23.01.2012 à 22h58

Cette année, j’ai adoré mes cadeaux de Noël : outre la bio de Limonov par Emmanuel Carrère et le Journal d’un raté de ce même Limonov, déjà brièvement évoqués ici, j’ai reçu le dernier livre de Sylvain Tesson Dans les forêts de Sibérie, journal de bord absolument formidable de ses 6 mois en ermite dans une cabane au bord du Baïkal, et un de ses précédents essais, L’Axe du loup, de la Sibérie à l’Inde, sur les pas des évadés du Goulag, que je n’ai pas encore lu.

Et pour vivre par procuration l’exil sibérien de Sylvain Tesson en images (et non plus par imagination via le livre), l’auteur a également produit un reportage d’une cinquantaine de minutes. Les images sont magnifiques, les citations aussi : "Le silence, c’est le bruit que fait le temps en passant" ou encore "Le nihilisme ne résiste pas à l’énergie d’un printemps au Baïkal".

Autre Français, autre profil : Thomas Béguin est le fondateur de Russie.fr. Le site est resté inactif pendant 2 ans, mais est de nouveau actif maintenant, notamment avec la publication d’une série d’interviews des membres de la blogosphère franco-russe. Le premier a être interrogé a été Laurent Fontaine, volontaire international à Moscou, le 2e - Alexandre Kateb, spécialiste de la Russie et des pays émergents et la 3e - moi-même. Merci à Thomas de s’être intéressé à mon blog !

Cousu de fil blanc

Par Aurialie le 02.01.2012 à 21h49

Il y a quelques mois, j’avais parlé de l’installation de Pavel 183, "La vérité pour la vérité", commémorant le 20e anniversaire du putsch du 19 août 1991. Début décembre, il a publié une nouvelle installation, intitulée "Cousu de fil blanc". Derrière ce projet, il y a l’idée que "la moitié du monde est parcourue des pointillés blancs des routes, mais si on examine notre vie, qui dépend entièrement de la politique, il devient alors clair que "tout est cousu de fil blanc"".

Russie04
Russie45
Russie19
Russie22
Russie15
Russie42
Russie43
Russie36
Russie13
Russie09
Russie40
Russie44