Autorise, autorise pas ?

Par Aurialie le 23.10.2008 à 00h02

Le 25 octobre est déclaré Jour de la colère populaire par les mouvements d’opposition russe. L’objectif de l’action : exiger de façon solidaire que le pouvoir reconnaisse sa responsabilité dans la politique antisociale et antidémocratique et exprimer des exigences communes sur les principaux problèmes sociaux et politiques. Le slogan : "le pouvoir sous le contrôle citoyen".

Mais pour toute manifestation, même pour un rassemblement de moins de 500 personnes, il faut une autorisation du pouvoir local. Sergueï Oudaltsov, du mouvement de l’Avant-garde de la jeunesse rouge, déclarait à 15h que la mairie de Moscou avait accepté la tenue de cet évènement, place Triumfalnaïa à 17h.

Mais quelques heures plus tard, la mairie a démenti cette déclaration, en disant qu’elle n’avait pas donné l’autorisation. Les autorités ont reconnu avoir donné leur accord à quatre meetings, réunissant en tout 1800 personnes, dont deux place Triumfalnaïa, mais pas à cette Journée de la Colère nationale.

Qui dit vrai, qui dit faut ? Où est l’embrouille ? Mystère...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Russie13
Russie39
Russie08
Russie11
Russie16
Russie17
Russie34
Russie04
Russie20
Russie15
Russie26
Russie42