Dostoïevski, psychologue de notre temps

Par Aurialie le 11.11.2007 à 03h59

Il y a 186 ans (selon le calendrier grégorien, 30 octobre selon le calendrier julien) naissait un des plus grands auteurs russes, Fiodor Dostoïevski. A notre époque, ses romans inspirent des réalisateurs, trois films sortis dernièrement le prouvent. Paranoid Park de Gus van San évoque le cas de conscience d’un jeune skateur qui tue accidentellement un agent de sécurité, reprenant ainsi le thème de la culpabilité, magnifiquement dépeint dans Crime et Châtiment.

Le rêve de Cassandre de Woody Allen et les Promesses de l’ombre de David Cronenberg, plongée dans la mafia russe d’Angleterre, ont un goût des Frères Karamazov. D’ailleurs, le réalisateur de History of Violence et l’un des principaux acteurs, Viggo Mortensen, avouent avoir lu Les Possédés pour pénétrer au cœur du tempérament russe et sont d’accord avec un journaliste des Inrocks qui décrit Les Promesses de l’ombre comme "un film de mafia mâtiné de Dostoïevski".

Dostoïevski, écrivain du XIXe siècle, a su parfaitement décrire la nature humaine et ses tourments. Friedrich Nietzsche avait justement déclaré : "Dostoïevski est la seule personne qui m’ait appris quelque chose en psychologie."

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Russie16
Russie25
Russie19
Russie23
Russie43
Russie39
Russie12
Russie03
Russie09
Russie04
Russie33
Russie44