Eurovision 2009, l'année des records

Par Aurialie le 18.05.2009 à 23h36

La Russie a de quoi être fière, l’organisation de l’Eurovision à Moscou a été un succès. Le président de ce concours a déclaré que la prestation de la Russie "donnait un nouveau standard de qualité à l’industrie du divertissement". La soirée organisée par la Russie a battu de nombreux record en étant la plus imposante de toute l’histoire de l’Eurovision en terme de taille de la salle et de quantité des participants et du matériel utilisé. Plus de 10.000 personnes avaient reçu une accréditation, ainsi que 2.300 journalistes de 45 pays.

La finale, les demi-finales et les différents concerts organisés à Moscou ont réuni près de 100.000 spectateurs sur place et des millions de téléspectateurs dans le monde : 5,7 millions en France et plus de 73% des Moscovites, un record ! Enfin, le dernier chiffre impressionnant est le nombre de points marqués par le vainqueur, Alexandr Rybak (représentant de la Norvège, né à Minsk) : avec 387 points, il a écrasé le précédent record, celui de Lordi en 2006 et ses 292 points. La Russie voulait en imposer, pari réussi !

Source photo : Lenta.ru

Commentaires

>> Eurovision 2009, l’année des records

d’abord,j’exprime toute mon estime au groupe géorgien exclu.
ensuite, je reproche à patricia kaas d’afficher son amitié pour poutine et medvedev comme si elle ignorait que l’armée russe a envahi la géorgie l’été dernier.
l’année prochaine,heureusement, l’eurovision aura lieu en norvège. la georgie pourra y participer.

Le 19 mai 2009 à 02h04 par christiane

>> Eurovision 2009, l’année des records

Ce même jour, quelques rares et courageux manifestants ont osé bravé l’homophobe Loujkov et les OMON dépéchés sur place pour "assurer l’ordre public". Ils ont été arrêtés et emprisonnés avant d’être jugés. La Russie voulait en imposer, pari réussi !

Ce même jour, quelques nationalistes et religieux, ou prétendus tels, ont eux aussi manifesté, en toute quiétude, forts du soutien d’un autre homophobe, le métropolite Kirill. La Russie voulait en imposer, pari réussi !

Le 19 mai 2009 à 03h44 par Mériem

>> Eurovision 2009, l’année des records

@Meriem :
En attendant en Russie les journalistes n’ont pas ete empeches de faire leur travail, ils semblent d’ailleurs etres plus nombreux que les manifestants.

http://www.fishki.net/comment.php?id=51719
Tandis qu’en France les CRS vont jusqu’a confisquer le materiel :
http://fr.news.yahoo.com/63/20090518/tfr-evacuation-des-don-quichotte-paris-d-019dcf9.html

Au fait en parlant de la France vous avez un duo comme celui ci, qui fait des concerts sur la place rouge :
http://taty-tatu.org/article.php3?id_article=8

Pensez vous vraiment que la vingtaine de manifestants (dont un americain et un anglais) soit representative de l’ensemble de la communaute homosexuelle de Russie ?

@Christiane : Si pour commencer le groupe avait chante dans sa langue natale et non celle de ces amis un texte intelligent et non inutilement provocateur, alors la Georgie aurait participee a ce concours.
Ce "groupe" ne tiendrait pas 5 minutes sur la scene d’un de ces restaurants georgiens moscovites :
http://www.xigina.ru
Venez donc voir ceux qui chantent le soir et vous comprendrez un peu mieux la Georgie et qui sait la Russie...

ps : Pourquoi je vais dans les restaurants georgiens et ukrainiens comme : http://www.tarasbulba.ru/
Sans doute parce que j’habite plus pres la frontiere ukrainienne et georgienne que de Moscou et j’y retrouve l’ambiance de la maison...

Le 19 mai 2009 à 09h02 par Arthur

>> Eurovision 2009, l’année des records

@Arthur

Le fait que Tatu ait joué sur la Place rouge, de même que Nochnye snaiperi (devant un parterre de vétérans et Vladimir Vladimirovich lui-même) n’est pas nécessairement représentatif de la situation des homosexuels en Russie. Et le fait qu’il y ait eu si peu de manifestants ne signifie pas non plus nécessairement qu’ils ne sont pas représentatifs.

En Russie, comme dans beaucoup de pays, on n’affiche pas son homosexualité parce qu’on a peur, tout simplement. L’homosexualité n’est dépénalisée que depuis 1993, et elle a été enlevée de la liste des maladies mentales en 1999 seulement. En si peu de temps, les mentalités n’ont pas changé.

Quant aux journalistes, c’est bien la première fois qu’ils n’ont pas été empêchés de faire leur travail pour ce type de manifestation. Les années précédentes, les choses se sont passées beaucoup plus violemment. C’était d’ailleurs le pari des organisateurs : utiliser le fait que l’Eurovision avait lieu le même jour et que donc de nombreux journalistes étrangers seraient présents à Moscou. Cela dit, on ne peut pas dire que les journalistes russes aient vraiment la vie facile.

PS. Je vous envie un peu : là où j’habite (Québec), il n’y a aucun restaurant russe. Mais chaque fois que je vais en Russie ou en Ukraine, je fais des provisions...

Le 19 mai 2009 à 12h38 par Mériem
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Russie39
Russie24
Russie22
Russie11
Russie32
Russie33
Russie31
Russie26
Russie30
Russie34
Russie41
Russie12