La guerre est aussi une question de femmes

Par Aurialie le 02.03.2011 à 00h16

En ce premier jour du printemps en Russie, mais surtout de la nouvelle loi sur la police, une vidéo, intitulée très sobrement "Embrasse les ordures", montre les féministes du groupe d’artistes-activites Voina tentant d’embrasser des femmes policières.

Cet "entrainement" a pour but d’aider à l’émancipation sexuelle des femmes russes et notamment des "femmes en gris" (appelées ainsi du fait de la couleur de leur uniforme). Les militantes ont rarement été bien accueillies dans leur tentative de "bisoutage", malgré toute la tendresse dont elles faisaient preuve... Les slogans accompagnant leur action n’ont pas dû aider : "Améliorons la composition de notre Police par des persécutions sexuelles", "Les policiers gay et lesbiennes sont l’avant-garde de la modernisation medvedevienne", "Mon orientation sexuelle - embrasser quelqu’un du même sexe", "Gloire aux policier-libérateur et à son Amie Grise"...

Sur son compte Twitter, ????? affirme avoir embrassé ainsi plus centaines de policières et propose, pour une prochaine action, que les top blogueurs embrassent les OMON, les forces spéciales russes... bon courage !

Le compte-rendu complet de l’action est lisible sur le LiveJounal de Wisegizmo.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Russie40
Russie38
Russie13
Russie02
Russie14
Russie07
Russie45
Russie15
Russie26
Russie30
Russie33
Russie18