Le boss, c'est encore Medvedev

Par Aurialie le 26.09.2011 à 22h55

La grande nouvelle politique du week-end a été l’annonce de Dmitri Medvedev confirmant que ce serait Vladimir Poutine qui représenterait Russie Unie à l’élection présidentielle de 2012. Pour la majeure partie des membres du parti au pouvoir, c’est une excellente nouvelle. Une seule voix dissidente : le ministère des Finances, en poste depuis mai 2000, Alexeï Koudrine, qui a déclaré samedi que "les désaccords existants ne [lui permettraient] pas de rejoindre le nouveau gouvernement."

Aujourd’hui, lors d’une réunion de la commission pour la modernisation qui se tenait à Dimitrovgrad, Medvedev a rembarré assez méchamment Koudrine, quand celui-ci a déclaré vouloir voir avec Poutine s’il devait démissionner ou non. Dmitri Medvedev a bien fait comprendre qu’il était le président, qu’il comptait bien le rester jusqu’au 7 mai et que ceux qui n’étaient pas d’accord avec lui pouvaient partir dès aujourd’hui (voir vidéo).

Dans l’après-midi, on apprenait que Koudrine avait donné sa démission et Sergueï Elkine a illustré cette affaire par le dessin ci-dessus : Medvedev, assis sur les épaules de Koudrine, lui dit "Vous êtes renvoyé". Voilà, tout est dit !

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Russie45
Russie30
Russie28
Russie34
Russie01
Russie09
Russie07
Russie18
Russie33
Russie24
Russie40
Russie10