Les antifascistes russes perdent encore l'un des leurs

Par Aurialie le 19.11.2009 à 01h14

Ilia Djaparidzé - 28/06/2009
Fedor Filatov – 10/11/2008
Alekseï Krylov - 16/03/2008
Alexandre Rioukhine - 16/04/2006
Timour Katcharav – 13/11/2005
Le sixième nom sur cette liste déjà trop longue est celui de Ivan Khoutorskoi, militant antifasciste tué lundi dernier d’une balle dans la tête dans l’entrée de son immeuble. Il a été assassiné le 16 novembre, journée internationale de la tolérance, ce qui fait preuve d’une certaine ironie.

Son adresse et sa photo, comme celles d’autres antifascistes, étaient publiées sur les sites de mouvements néonazis, tout porte à croire que son assassin est à chercher parmi eux (certains pensent même qu’il s’agit d’un assassinat commandé). Par trois fois, ils avaient déjà attenté à sa vie : coup de batte de baseball, coup de tournevis dans le cou, coups de couteau dans le ventre... par 3 fois il avait survécu. Il était un des leaders des RASH russes (Red and Anarchist Skinheads), une communauté de skinheads antifascistes ayant des opinions politiques de gauche et entretenait de bonnes relations avec les SHARP (Skinheads Against Racial Prejudice ou Skinheads contre les préjugés raciaux), skinheads antifascistes, mais apolitiques, agissant contre toutes discriminations racistes.

A notre époque, nous associons trop souvent les skinheads aux mouvances d’extrême-droite, alors qu’à l’origine ce sont des jeunes apolitiques, écoutant du ska et du reggae, formant une contre-culture assez reconnaissable (par leur coiffure et les tenues vestimentaires). La page wikipedia fait un point assez complet sur l’histoire et l’évolution du phénomène skinhead.

Ce nouvel assassinat risque de mener à une exacerbation des antagonismes entre les antifascistes et les néo-nazis russes, les locaux de Rossia molodaïa ont en tout cas été saccagés, selon eux, par des antifa...

Source photo : Lenta.ru

Commentaires

>> Les antifascistes russes perdent encore l’un des leurs

Il manque à cette (déjà trop longue) liste Nikolaï Guirenko, ethnologue et militant antiraciste, assassiné le 19 juin 2004.

http://www.peoples.ru/state/statesmen/nikolay_girenko/

Peut-être que lui aussi, comme dirait Arthur : Quelqu’un devait avoir une dent contre lui...

http://vivreenrussie.1fr1.net/la-russie-selon-le-figaro-f22/qui-avait-une-dent-contre-brise-machoires-t2235.htm

Le 19 novembre 2009 à 04h01 par Meriem
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Russie26
Russie25
Russie27
Russie19
Russie07
Russie37
Russie34
Russie28
Russie35
Russie11
Russie39
Russie23