Mini revue de presse du 17 septembre 2009

Par Aurialie le 17.09.2009 à 23h39

Suite à l’article de Medvedev à la nation, un bloggueur écrit au président qu’un "bon libéral est un libéral meurt" (sources : Grani et Svobodanews).

La commission pour l’exploitation et la construction de Saint-Pétersbourg a accepté à 11 voix contre 3 la construction, à quelques mètres du centre historique de la ville, d’une tour de 400m dans laquelle Gazprom aura son siège social, alors que la limite est de 100m (source Grani).

Un monument en la mémoire de Chostakovitch va être inauguré à Saint-Pétersbourg le jour de son 103e anniversaire (source : Lenta.ru).

L’association Mémorial fait une déclaration officielle à l’occasion du 70e anniversaire de l’invasion soviétique en Pologne (le 17 septembre 1939), deux semaines après l’invasion allemande (le 1er septembre 1939), comme cela avait été convenu dans une clause du Pacte germano-soviétique, signé le 23 août 1939 (source : hro.org).

L’affaire d’Artiom Loskoutov sera jugée le 2 octobre 2009 à Novossibirsk (source : hro.org).

Commentaires

>> Mini revue de presse du 17 septembre 2009

@Aurialie, à propos de la tour à Saint-Petersbourg.

Dans un papier du 07/09/2009, vous écriviez : « Selon une loi de 2009, dans la zone où la tour sera construite, la hauteur maximale est fixée à 100m si la tour se trouve à l’intérieur de la zone et à 48m si elle se trouve à la limite de la zone. » De quelle loi exactement s’agit-il ? La Commission d’exploitation du sol et de la construction de Saint-Pétersbourg est-elle habilitée à modifier cette loi ? Si une loi existe, comment une commission peut-elle prendre une décision qui va à son encontre ?

Je peux aisément croire qu’une compagnie comme Gazprom ait pesé de tout son poids pour obtenir le résultat qu’elle souhaitait. Mais j’ai du mal à comprendre comment juridiquement tout cela est possible.

Le 18 septembre 2009 à 02h00 par Meriem

>> Mini revue de presse du 17 septembre 2009

@Meriem : Selon le site bashne.net, la zone de construction de l’Okhta-centre tombe en fait sous le coup de 2 lois. Les règles d’exploitation du sol et de la construction (???-PZZ) divisent la ville en zones et indiquent les dimensions limites des bâtiments et terrains dans chacune de ces zones. La loi sur les frontières et les régimes des zones de protection des objets de l’héritage culturel protège en supplément la construction historique de Saint Pétersbourg. La Commission d’exploitation du sol et de la construction de Saint Pétersbourg ne peut pas modifier la loi mais peut mettre en place une commission/réunion de spécialistes pour discuter de certains points de la loi et règles.

La commission mise en place pour savoir si une tour de 400m pouvait être construite dans une zone où la hauteur maximum autorisée par le PZZ est de 100m semble donc avoir accorder à Gazprom l’autorisation d’une telle tour.

Le 19 septembre 2009 à 23h43 par Aurialie
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Russie22
Russie40
Russie05
Russie41
Russie35
Russie18
Russie03
Russie44
Russie42
Russie32
Russie24
Russie27