Pas d'amélioration dans les médias russes

Par Aurialie le 18.08.2007 à 02h02

Falsification d’images, fermeture de radio : les nouvelles des médias russes sont loin d’être bonnes. Le Monde relate aujourd’hui que Rossia, chaîne de télévision 100% à la botte de l’État russe, s’est servi d’images du film Titanic pour illustrer un reportage sur la conquête du pôle Nord, sans en avertir les téléspectateurs. La vigilance d’un enfant, fan du film de James Cameron, a notamment permis de découvrir la supercherie. La chaîne avait déjà utilisé la pratique de la falsification, lors de la diffusion d’un portrait sur un ennemi des autorités russes, Boris Berezovski.

Un évènement inquiète encore plus Reporters sans frontières : la fin de la radio-diffusion de la BBC en Russie depuis hier. Le dernier partenaire de la radio britannique, Bolchoïe Radio, a du mettre un terme à leur collaboration à la demande des autorités russes de diffusion. Le groupe Finam, propriétaire de la radio russe, a fait savoir que sa licence ne lui permettait pas de retransmettre ces programmes et qu’elle se concentrerait désormais sur la diffusion de ses propres émissions.

"Reporters sans frontières est consternée par la décision des autorités russes de faire disparaître la BBC de la FM russe. Cette censure ne saurait se justifier en aucune manière, ni politiquement, ni techniquement. La Russie s’inspirerait-elle de la Chine ou du Zimbabwe où la BBC est censurée ? Nous espérons que cette situation trouvera une solution rapide et que la BBC sera de nouveau disponible sur les ondes FM”, a déclaré l’association.

Richard Sambrook, directeur de la division Global News de la BBC, a déploré cette décision et s’est dit “extrêmement déçu que les auditeurs de Bolchoïe Radio ne soient plus capables d’accéder à l’information indépendante et impartiale de la BBC avec les qualitiés sonores qu’offre la bande FM.

Alors que le directeur de Finam (fonds d’investissement), Igor Ermachenkov, a déclaré à Associated Press que “ce n’est un secret pour personne que la BBC a été créée en tant qu’outil de diffusion de propagande “, la radio britannique, réplique que la licence de diffusion reçue en mai 2006, autorise Bolchoïe Radio à diffuser jusqu’à un cinquième de programmes produits à l’extérieur. Richard Sambrook appelle les autorités russes à respecter cet accord.

Les relations entre le Royaume-Uni et la Fédération de Russie se sont considérablement dégradées depuis le début de l’enquête sur la mort en novembre 2006 en Grande-Bretagne de l’ancien membre du KGB, Alexandre Litvinenko, à la suite d’un empoisonnement.

A la fin 2006, Radio Arsenal (Moscou) a cessé de diffuser les programmes de la BBC, suivie début 2007, par Radio Leningrad (St Pétersbourg). La BBC en russe reste accessible sur les ondes moyennes et courtes ainsi que sur Internet.

Source image : Student of the world

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Russie36
Russie37
Russie13
Russie07
Russie11
Russie44
Russie38
Russie34
Russie20
Russie25
Russie40
Russie32