Sannikov est libre

Par Aurialie le 14.04.2012 à 21h48


André Sannikov, candidat à l’élection présidentielle biélorusse de décembre 201, arrêté pour avoir appelé à manifester à l’annonce des résultats et condamné à 5 ans de prison en mai 2011 pour organisation de troubles massifs à l’ordre public, a finalement été gracié et libéré aujourd’hui. Mais comme le montre la photo ci-dessus, la première depuis sa libération, il a beaucoup souffert de son emprisonnement (voir par exemple la photo de l’élection présidentielle).

L’ex-candidat Mikola Statkevitch, condamné à 6 ans d’emprisonnement, est par contre toujours en prison.

Source photo : Radio Svoboda

Commentaires

>> Sannikov est libre

Crotte Aurialie !

Pourquoi vous fourrez votre nez dans les affaires de Bielorussie ? La Russie ne vous suffit pas ? Vous êtes "une amie" de quel pays au juste ? De la Russie ou de l’espace "ex-soviétique" ? Les dictatures de l’Azerbaidjan et de la Géorgie ne vous tentent pas ? Ou Hillary Clinton nous vous a pas encore envoyé l’ordre d’aboyer sur Saakachvili ? Et pourtant le peuple géorgien souffre énormement !

http://f4.foto.rambler.ru/preview/r/476x260/489f44fa-6b3a-9afd-bcd0-6dd5d57c3cfb/%D1%81%D0%B0%D0%B0%D0%BA%D0%B0%D1%88%D0%B2%D0%B8%D0%BB%D0%B8_%D0%93%D0%98%D0%A2%D0%9B%D0%95%D0%A0_%D0%B0_%D0%B2%D0%B8%D0%BD%D0%B0_%D0%9D%D0%90%D0%A2%D0%9E.jpg

Le 15 avril 2012 à 08h46 par ANNA

>> Sannikov est libre

Pour info : Dmitri Bondarenko a également été libéré (http://www.courrierinternational.com/breve/2012/04/16/deux-prisonniers-politiques-gracies).

Cette chère ANNA est toujours aussi prévisible et adepte du niveau pipi-caca de la pensée.

C’est bien de mentionner les dictatures de Géorgie et d’Azerbaïdjan, dont l’actuel président Ilham Aliyev (depuis 2003), fiston du précédent, a d’ailleurs reçu les insignes de Grand-Croix de la Légion d’honneur de la France en 2007 (la même année que le petit Nicolas). Juste histoire de comparer, Raymond Aubrac a attendu 2010 pour recevoir les mêmes honneurs.

Mais ANNA aurait pu ajouter quelques autres pays.
• L’Ouzbekistan par exemple, avec son inamovible président Karimov (depuis 1991 si on se limite à la période post-URSS), dont la fifille a attaqué en diffamation le site Rue89 qui avait eu l’audace de qualifier son papounet de dictateur (elle a été déboutée).
• Le Tadjikistan, avec son tout aussi inamovible président Emomalii Rahmon (ou Rakhmanov, comme vous voudrez) depuis 1994.
• Le Kazakhstan et son joyeux président Noursoultan Nazarbayev, aux commandes depuis 1990 (et accessoirement président de l’OSCE en 2010).
• Le Turkménistan, dirigé depuis 2006 par le sémillant Gurbanguly Berdimuhamedow qui succéda au non moins sémillant Saparmurat Niyazov (président de 1991 à 2006 après avoir été 1er secrétaire du PC de la république du Turkménistan de 1985 à 1991).

Mais suis-je bête ? À part le Turkménistan (de même que la Géorgie et l’Azerbaïdjan), ces pays sont membres de l’Organisation du traité de sécurité collective (??????????? ???????? ? ???????????? ????????????) aux côtés de la Russie, l’Arménie le Kirghizistan et… la Biélorussie. Et c’est sans doute un hasard si l’OTSC a récemment protesté contre les sanctions de l’UE contre Minsk (http://fr.rian.ru/world/20120413/194304759.html).

Elles sont d’ailleurs intéressantes, ces sanctions. Au départ, il était question d’inclure certains oligarques, proches de Loukashenko, dans la « liste noire » et de bloquer leurs avoirs. Deux noms ont circulé : Youri Chizh et Vladimir Peftiev (ce dernier étant déjà soumis à des sanctions qu’il était question d’élargir). Mais patatras : la Slovénie et la Lettonie (traditionnel allié de la Russie, comme chacun sait), se sont opposées à ces sanctions. Plus exactement, à des sanctions contre certaines entreprises, appartenant à ces oligarques et opérant en Slovénie ou en Lettonie.

La géopolitique peut se résumer à un énoncé pipi-caca-crotte. Mais des fois, c’est un tout petit peu plus complexe.

Le 16 avril 2012 à 17h18 par Meriem

>> Sannikov est libre

En Russie il n’y a pas d’opposition digne de ce nom

Ce sont des "clowns" indignes !

En revanche, c’est une VRAIE opposition, la quelle, si elle prend le pouvoir, serait prête a "vendre" son pays aux amerloques...

En France l’opposition est tout a fait "digne"

Mais ce n’est pas une VRAIE opposition, car c’est "le bonnet blanc - blanc bonnet"

Conclusion :

Un pays, la Russie, avec une vraie opposition, est une démocratie...

Un pays, la France, avec une opposition "fantoche" et de façade, n’est pas une démocratie !

A méditer... pour une spécialiste imprévisible de la méditation !

Le 17 avril 2012 à 08h31 par ANNA

>> Sannikov est libre

Je ne suis pas forcément d’accord avec tous vos points, mais je prends note ! Merci

Eric Delbecque

Intelligence Economique et Stratégies d’Influence, Comment Eric Delbecque utilise livres clefs sur l’influence pour comprendre la notion d’INFLUENCE
Eric Delbecque

Le 22 août 2012 à 23h13 par Claudine
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Russie44
Russie38
Russie11
Russie28
Russie25
Russie14
Russie35
Russie36
Russie15
Russie26
Russie10
Russie13