Sept mots pour une année

Par Aurialie le 04.01.2011 à 00h21

Michele A. Berdy est une interprète et traductrice anglophone basée à Moscou qui publie chaque semaine dans le Moscow Times un article sur un mot ou une expression russe. A l’occasion des bilans de fin d’année, elle a choisi 7 mots qui ont été sur toutes les langues russes en 2010, en précisant toutefois que cette liste est non-scientifique, personnelle et même loufoque. Voilà une traduction de son article (les commentaires sur la France sont de moi, bien sûr).

Le 1er mot de sa liste est en fait une expression : "conditions météorologiques anormales" - " ?????????? ???????? ???????" - fumées et brouillard cet été, pluies torrentielles à Noël puis baisse brutale des températures qui a transformé Moscou en patinoire ... En France, aussi, on s’est plaint des conditions météo : de la neige en hiver, c’est dingue !

Les 2e et 3e mots sont assez proches, ou en tout cas, vont dans le même sens : "modernisation" (mot préféré du président Medvedev, selon l’auteur de l’article) et "innovation". La "modernisation" est le processus de rendre les choses modernes, en accord avec les normes contemporaines. Mais dans la bouche de Medvedev, c’est une autre façon de parler des réformes, sans faire référence à toutes les connotations négatives de ce mot : les fermetures d’usines, la hausse des prix, la perte de l’épargne. En ce qui concerne le mot "innovation", chaque ministre y investie des millions, chaque entreprise veut en produire. Mais qu’est l’innovation, demande Michele A. Berdy. Après avoir consulté plusieurs dictionnaires, elle en est venu à la conclusion que l’innovation, c’est juste … une bonne idée.

Le 4e terme de sa liste est " ????????????", "reset" en anglais, "remise à zéro" en français, qui est devenu un cliché journalistique, utilisé pour décrire tout changement majeur, quelque soit le sujet : la remise à zéro de la démocratie, la remise à zéro du système de retraite, du marché des hypothèques, de la milice (police), … Mais l’auteur conclue que la remise à zéro est comme la modernisation et l’innovation : le Saint Graal, quelque chose tant attendue, qui n’arrive jamais.

Le 5e mot a été très souvent utilisé sur ce blog : "manifestation non autorisée" - " ??????????????????? ??????". Tout a été sujet à manifestation sans autorisation cette année : colère contre la destruction de bâtiments ou de forêt et la construction de tour ou d’autoroute, contre le passage à tabac de journalistes, contre les violations de la Constitution, contre les emprisonnements injustifiés, … Et toute finissait de la même façon : des policiers embarquent des manifestants dans des camionnettes. Du coup, maintenant, pour éviter l’enfermement (comme Boris Nemtsov ou Ilia Yashin le 31 décembre), certains organisent des manifestations … à une personne " ????????? ?????????????".

Enfin, les 6e et 7e mots sont "blogosphère" - " ??????????" (le seul endroit en Russie qui reflète tous les aspects de la société russe – elle sait se montrer intelligente, spirituelle, créative, comme lors de l’organisation de l’aide à l’extinction des importants incendies de l’été, mais peut se révéler parfois xénophobe, malhonnête et décevante) et "effondrement du système de transport" - " ???????????? ???????" (l’un des sujets n°1 à Moscou ; thème souvent entendu également en cette fin d’année en France).

D’ailleurs, un mot a été très à la mode en France à ce sujet, c’est le mot "naufragé" : naufragé du rail (pour les gens ayant subi les retards de train), des airs (pour ceux qui ont passé leur réveillon de Noël à l’aéroport), de la route (pour ceux bloqués dans leur voiture), ... Une autre expression trop souvent utilisée à mon goût est "prendre en otage" : les grévistes prennent en otage les non-grévistes, Free accusé de prendre en otage ses abonnés pour l’Hadopi, la neige qui prend en otage les automobilistes coincés, même le Dalaï-lama a été accusé de prendre en otage les JO en 2008 par la Chine, ... Non aux clichés journalistiques et aux abus linguistiques !

Source image : V. Bogorad

Commentaires

>> Sept mots pour une année

Intéressant mais attention en français le verbe conclure n’est pas à conjuguer comme un verbe du premier groupe : donc la troisième personne du singulier doit s’orthographier CONCLUT (et non avec un ’e’ final).
Comment dit-on, dans les emplois cités, le mot « naufragé » en russe contemporain et l’expression ’pris en otage’ au sens propre et figuré ? merci
Bien à vous/ JW

Le 4 janvier 2011 à 16h22 par jacques henri
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Russie32
Russie19
Russie07
Russie23
Russie42
Russie29
Russie43
Russie06
Russie31
Russie13
Russie36
Russie30